Revue du web
Des membres des Forces démocratiques syriennes, composées de combattants kurdes et arabes soutenus par Washington, inspectent le barrage de la ville de Tabqa partiellement reprise aux jihadistes de l'EI, le 27 mars 2017
Avec AFP : Une
Une force antijihadiste composée de combattants kurdes et arabes soutenus par Washington est arrivée aux portes de Tabqa, ville du nord de la Syrie tenue par le groupe Etat islamique (EI) sur la route de Raqa, rapporte samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
Revue du web
Des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) patrouillent le 26 mars 2017 dans la ville d'Al-Karamah, à 26 km de Raqa
Avec AFP : Une
Des combattants arabes et kurdes syriens tentaient lundi d'avancer vers la ville et le barrage de Tabqa dont la conquête leur permettrait de resserrer davantage l'étau autour du groupe jihadiste Etat islamique (EI) à Raqa, leur "capitale" en Syrie.
Revue du web
Des combattants kurdo-arabes, regroupés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS), le 21 février 2017 en périphérie de la ville syrienne de Deir Ezzor (450 km de Damas)
Avec AFP : Une
Les combattants kurdo-arabes, regroupés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) et soutenus par les États-Unis, ont annoncé dimanche avoir pénétré dans l'aéroport de Tabqa, aux mains du groupe jihadiste État islamique (EI).
Publicité