Revue du web
Les Forces démocratiques syriennes (FDS) sur le barrage de Tabqa, le 27 mars 2017, après sa reprise partielle des mains des djihadistes de l'EI
Avec AFP : Une
La route du nord qui conduit au barrage de Tabqa est parsemée de signes montrant la violence des combats qui y opposent les combattants kurdes et arabes soutenus par les États-Unis aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI).
Publicité