Insolite
Des chercheurs de l’université de Lisbonne (Portugal) pensent avoir découvert pourquoi deux pendules placées côte à côté se synchronisent automatiquement depuis… 350 ans.
Publicité