Vidéos A la une
L'Etat Islamique a attribué la tuerie de San Bernardino à deux de ses "partisans". Mais pour le moment, rien ne prouve que l'organisation djihadiste ait directement demandé au couple de commettre cet attentat, qui a couté la vie à 14 personnes. Un acte terroriste était déjà l'hypothèse privilégiée des enquêteurs depuis vendredi. Le couple avait un enfant de six mois et habitait dans cette maison, ouverte aux médias après les perquisitions. Tashfeen Malik, est née et a grandi au Pakistan, avant de déménager en Arabie Saoudite où elle se marie en 2014 avec Syed Farook, né aux États-Unis. Ils s'étaient rencontrés sur internet. La jeune femme avait choisi de ne pas conduire et ne montrait pas son visage. Selon le FBI, elle a fait d'allégeance à l'Etat islamique via Facebook. Les enquêteurs ont retrouvé un arsenal de guerre dans leurs perquisitions : près de 6 500 munitions, mais aussi des explosifs. De quoi préparer l'attentat le plus meurtrier aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001
Publicité