Vidéos A la une
François Hollande a confirmé la taxation alourdie des CDD, ce jeudi dans l'émission Dialogues citoyens sur France 2. Si les syndicats étudiants avaient demandé la mesure, du côté des patrons c'est la colère qui prime. "Les PME sont les laissés-pour compte", s'est exclamé un patron de PME pour qui l'annonce du chef de l'Etat s'inscrit dans une démarche clientéliste. Mais en réalité cette surtaxe existe déjà depuis 2013 et est appliquée sur des CDD courts après des accords entre syndicats et patronats. Ce qui peut changer, c'est que cette hausse de taxation soit inscrite dans la loi, lui donnant un caractère obligatoire. L'an dernier, 86 % des embauches se faisaient en CDD.
Publicité