Société
Yassin Salhi, soupçonné d’avoir décapité son patron en juin dernier et d’être en lien avec une entreprise terroriste, s’est suicidé mardi en prison. Repéré depuis une dizaine d’années par les services spécialisés, l’homme avait su se faire discret.
Publicité