Société
Un rapport parlementaire rendu public mardi propose de pénaliser les clients faisant appel à des prostituées, tout en abrogeant le racolage passif. Karen, une prostituée membre du seul syndicat français du travail sexuel (Strass), craint que cette mesure dégrade encore un peu plus ses conditions de travail.
Publicité