Vidéos Argent/Bourse
Stéphane Richard, PDG d'Orange, était l'invité de 18h l'Heure H, du jeudi 9 juin 2016. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Stéphane Richard, le patron d'Orange, regrette l'échec de la fusion entre Orange et Bouygues Telecom. C'était "une vraie déception", a-t-il confié à Challenges. Ce n'était pas les acteurs de Bouygues Telecom qui avaient le plus à y gagner, malgré la valorisation très élevée proposée, mais bel et bien Orange. L'opération aurait pu permettre à l'opérateur historique d'acquérir les abonnés les plus rentables de Bouygues Telecom pour quasiment rien. "C'était l'affaire du siècle", a regretté Stéphane Richard. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du jeudi 2 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Cette semaine, on célèbre la 100ème émission de Hello Startup. Née en 2014, elle met les startups novatrices au devant de la scène. Orange est l'un des initiateurs de cette opération. Pour l'opérateur de téléphonie mobile, il est important d'ouvrir les bras aux jeunes entrepreneurs, raison pour laquelle il met des moyens financiers et humains à leur disposition. Comme le dit Stéphane Richard, son PDG, Orange a besoin de ces jeunes comme eux ont besoin d'Orange. Focus ce matin sur trois startups qui se sont démarquées dans l'émission: LuckyLoc, Comet et RogerVoice. - Avec: Stéphane Richard, PDG d'Orange. Claire Cano, cofondatrice de LuckyLoc. Mathieu Spiry, président de Comet. Et Olivier Jeannel, fondateur de RogerVoice. - Good Morning Business, du vendredi 13 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Il souhaiterait récupérer l'usage de la marque Orange en Israël sur le champ s'il ne s'exposait pas à des risques considérables de demande de dédommagement. Le PDG d'Orange Stéphane Richard a provoqué une levée de boucliers en Israël en tenant ces propos mercredi dernier au Caire, en Egypte. Il a souhaité mettre fin à la polémique lundi soir sur BFMTV. Stéphane Richard s'est dit "radicalement opposé à l'idée même d'un boycott", mais souhaite "récupérer l'usage d'Orange en Israël comme dans tous les autres pays du monde car c'est la politique constante du groupe". Actuellement, le partenaire israélien Partner utilise contre une redevance l'image et la marque du groupe français de téléphonie.
Vidéos A la une
Stéphane Richard, le patron d'Orange, a affirmé qu'il souhaitait couper ses liens avec l'opérateur israélien Partner. Une déclaration qui a scandalisé Benyamin Netanyahou et une partie de l'opinion israélienne. Depuis le PDG français tente d'éteindre l'incendie.
Vidéos A la une
Orange veut mettre fin à sa coopération avec l'opérateur israélien Partner qui exerce des activités dans les colonies. Benyamin Netanyahou a demandé des excuses à Orange et au gouvernement français de prendre ses distances avec la décision du PDG de la société de télécommunication, rapporte Daphné Rousseau, correspondante au Proche-Orient.
Vidéos A la une
La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a affirmé mercredi soir avoir "toujours agi dans l'intérêt de l'Etat et conformément à la loi" dans l'affaire de l'arbitrage qui opposait...
Vidéos Argent/Bourse
Le 20 septembre, Stéphane Richard, PDG d'Orange a parlé de la sortie de l'iPhone 5S et de l'iPhone 5C au micro d'Anthony Morel, dans Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM...
Vidéos A la une
L'ancien patron d'entreprise, dont l'arbitrage à sa faveur dans l'affaire du Crédit lyonnais est deveu une affaire politico-judiciaire, a tenté de se défendre lundi soir sur France 2. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde, n'ont pas été convaincus par les explications de Bernard...
Vidéos A la une
Tous les jours, de nouvelles révélations sont faites dans l’affaire Tapie. Jeudi, l’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, Stéphane Richard, a révélé qu’une réunion s’est tenue à l’Elysée en 2007, en présence de Bernard Tapie. Vendredi matin, le principal intéressé a implicitement...
Vidéos A la une
Invité jeudi de PolitqueS, le secrétaire général de Force ouvrière a estimé qu’il "n’était pas utile de déstabiliser cette entreprise (Orange) qui se redresse". Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a été mis en examen dans le cadre de l’affaire Tapie. En 2008, il était le directeur de cabinet de...
Société
L’affaire Tapie se poursuit au gré des révélations. Dernières en date : celles de Stéphane Richard, le PDG d’Orange, qui assure que  Bernard Tapie a bel et bien participé à une réunion à l’Elysée en 2007 pour préparer l’arbitrage Crédit Lyonnais-Adidas.
Vidéos A la une
Rebondissement dans l’affaire Adidas. L’Etat compte intenter un recours en révision contre l’arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie en 2008 pour solder le litige qu’il avait avec le crédit lyonnais. Une manière de savoir s’il y a eu fraude ou pas dans ce dossier. Mercredi, Stéphane Richard a été...
Vidéos A la une
Dans l'émission Bourdin Direct, Jean-François Copé ne s'est pas prononcé pour la suspension de Stéphane Richard, PDG d'Orange. Le président de l'UMP met en avant "l'intérêt de l'entreprise" avant tout et rappelle qu'il ne faut pas oublier la présomption d'innocence.
Vidéos A la une
Presse française, Jeudi 13 juin. Au menu de la presse française ce matin, la fermeture de la télé publique en Grèce, la mise en examen de Stéphane Richard dans l’affaire Tapie/Adidas, et l’Islande, l’île aux pirates.
Vidéos A la une
Politique Première: Jean-François Achilli revient, ce jeudi, dans sa chronique politique quotidienne sur l'arrestation et la mise en examen de Stéphane Richard. Le PDG d'Orange était entendu depuis lundi matin par les enquêteurs de la brigade financière pour s'expliquer sur son choix en faveur de...
Politique
Le PDG d’Orange Stéphane Richard a été mis en examen mercredi dans le cadre de l’affaire Tapie pour "fraude en bande organisée". Ex-directeur de cabinet de la ministre Christine Lagarde en 2008, il aurait en effet favorisé la mise en place d’un tribunal arbitral pour régler le litige entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie. Ce dernier avait alors reçu 403 millions d’euros.
Publicité