Vidéos à la une
Voici Soki, la première voiture électrique chilienne, elle fait sensation dans les rues de Santiago. Soki, un mot indigène d'une tribu de Patagonie pour dire 'deux', comme deux places. Le véhicule a une autonomie de 60 kilomètres et sa batterie se recharge en trois heures. Daniel Pavez, l'un des concepteurs, explique l'idée de départ : concevoir un véhicule électrique qui allie les atouts d'une voiture traditionnelle et d'un deux roues : 'Au départ j'avais une motivation personnelle mais plus tard, elle s'est transformés en défi technique que nous avons essayé de résoudre en développant un concept de transport qui tente de fournir le même produit, le même sentiment de sécurité et de confort que vous trouvez dans une voiture avec en plus l'agilité d'une moto, l'efficacité d'un vélo, et en essayant de le rendre très économique.' La voiture sera disponible à l'achat à partir de mars 2016, elle a été développée avec le soutien de Corfo, une organisation gouvernementale qui favorise la croissance économique dans le pays. Elle y voit un atout pour les villes où le trafic est très dense. Dans les prochaines semaines, Soki va rouler dans 11 villes à travers le Chili. Objectif : promouvoir un mode de déplacement propre.
Vidéos à la une
Des milliers d'étudiants sont descendus dans la rue jeudi soir à Santiago pour réclamer une réforme de l'éducation plus ambitieuse et dénoncer la lourde répression policière lors de leurs manifestations. Des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre.
Vidéos à la une
Sept mille personnes se sont rassemblées samedi dans les rues de Santiago pour la 17ème marche en faveur de la diversité sexuelle, qui a lieu chaque année. Plus tôt ce mois-ci, le Sénat a approuvé une loi garantissant des droits aux couples non mariés hétérosexuels ainsi qu'aux couples gays. Cette loi doit prochainement être votée à la Chambre des Députés. Si le mariage gay est illégal au Chili, il ne l'est plus chez certains de ses voisins comme l'Argentine, l'Uruguay ou le Brésil.
Vidéos à la une
Des protestataires se sont affrontés avec la police à Santiago au Chili ce dimanche, avant une marche commémorant le 41e anniversaire du coup d'État militaire qui a renversé le gouvernement du président Salvador Allende. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour demander au gouvernement de s'engager en faveur des droits de l'homme.
Vidéos à la une
Des milliers de personnes ont défilé à Santiago pour réclamer la légalisation du cannabis. Ils veulent que la consommation de cette drogue soit dépénalisée.
Publicité