Un bus de l’équipe Orica a bien failli gâcher la première étape du Tour de France qui se terminait à Bastia samedi. Le bus a été coincé dans le portique de la ligne d’arrivée tandis que les coureurs du tour n’étaient qu’à seulement 20 kilomètres de là.

Le sprint de la première étape de la centième édition du Tour de France a bien failli être annulé. Le bus de l’équipe Orica s’est en effet coincé sous le portique de la ligne d’arrivée alors que les coureurs n’étaient que 20 kilomètres derrières.

Publicité
Les organisateurs paniqués ?Alors que tout le monde se hâte autour du bus pour le décoincer, le jury du tour annonce que l’arrivée sera enregistrée à trois kilomètres de l’arrivée. Le bus est finalement débloqué et retiré de la ligne : les pneus avant du car ont été dégonflés. Le sprint a pu ainsi se dérouler correctement et l’équipe a dû payer une amende de 1 626 euros pour "non-respect des horaires prévus par l'organisation pour les véhicules d'équipes auxiliaires, pour les arrivées d'étapes".

Cette première aura eu une fin rocambolesque d’autant plus qu’une chute d’une vingtaine de coureur est survenue à six kilomètres du sprint final remporté par l’Allemand Marcel Kittel.

Voici la vidéo de l’incident :  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité