A 30 ans, Marion Rolland est devenue la première française skieuse à remporter le championnat du monde depuis 1966. Une belle victoire à un an des Jeux de Sotchi.

Une skieuse française championne du monde ça n'arrive pas tous les jours. Plutôt tous les 47 ans. En descendant la piste de Schladming en 1minute et 50 secondes, Marion Rolland n'a pas accompli un mince exploit. En devançant  l'Italienne Nadia Fanchini et l'Allemande Maria Höfl-Riesch, elle a rendu dimanche ses lettres de noblesse au ski alpin français, privé de championne de descente depuis l'exploit de Marielle Goitschel en 1966.

"Gagner l'or est évidemment incroyable. J'en ai rêvé comme toutes les jeunes championnes. Quand j'étais jeune, je me voyais enlever une médaille d'or. Il faut croire en ses rêves et se battre sans relâche pour les réaliser" a déclaré la médaillée d'or de 30 ans. Sur la pente ascendante depuis les finales de 2012, où elle avait fini seconde de la descente et troisième du super-G, la native de Saint-Martin d'Hères fait désormais figure d'espoir pour la France à un an des Jeux Olympiques d'Hiver de 2014.

Publicité

La toute nouvelle championne du monde pourrait bien de nouveau scotcher son monde à Sotchi (Russie). Elle qui avait suscité les moqueries du web après un départ raté et une chute aussi rapide que spectaculaire, en 2010, aux JO de Vancouver, pourrait ainsi prendre définitivement sa revanche. Tomber et se relever plus forte, voilà l'exemple dont François Hollande voudrait s'inspirer. Le président de la République a publié un communiqué où il se félicite de ce que "sa performance témoigne de l'excellence du ski français".

 

Voir la vidéo de la chute de Marion Rolland lors des JO de Vancouver en 2010 :