Une playmate anglaise assure avoir passé une soirée très arrosée avec le joueur de Manchester United, Patrice Evra. Plus de détails sur cette affaire.

Nouvelle affaire de mœurs chez les Bleus. Après l’affaire Zahia, l’équipe de France se retrouve encore une fois visée par un scandale. Et si cette fois-ci ce n’est pas Franck Ribéry qui fait la Une des journaux, c’est au tour de Patrice Evra. Le joueur du Manchester United est en effet cité par l’une des fameuses jumelles Playboy, Carla Howe, qui assure avoir passé une soirée et une nuit avec lui.

Dans un entretien accordé au tabloïd d’outre-Manche, The Sun, l’Anglaise affirme que les faits remontent au 3 février dernier. Selon elle, le latéral gauche les aurait, elle et sa sœur, invitées à venir le rejoindre à Paris. Le footballeur était alors dans la capitale pour s’entraîner avec les Bleus en vue  d’un match amical entre la France et l’Allemagne. D’après Carla Howe, les jumelles auraient été accueillies par un chauffeur qui les aurait conduites dans une boîte de nuit où les attendaient Evra et Anderson, un autre joueur du Manchester United. Là, ils auraient passé une soirée très arrosée. La Playmate détaille que le footballeur  y aurait dépensé près de 25.000 euros rien qu’en champagne et en téquila.

"Nous avons eu des relations sexuelles"Avoir passé une partie de la nuit en discothèque, Patrice Evra se serait rendu dans une suite d’un palace parisien en compagnie de Carla Howe. "Nous avons eu des relations sexuelles", a confié la jeune femme avant d’indiqué de quelle manière elle a déchanté le lendemain matin. "Quand je me suis réveillée lundi matin, il m’a dit qu’il devait aller à l’entraînement et il m’a laissé 200 euros. Juste assez pour un taxi et le petit-déjeuner", a-t-elle raconté. Patrice Evra est marié et père d'un enfant de six ans. A noter : le lendemain de sa prétendue soirée avec la playmate, Patrice Evra et l'équipe de France ont perdu face à l'Allemagne.

Publicité
En août dernier, Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus s’était pourtant montré très clair sur le comportement qu’il attendait de la part de ses joueurs : "Je souhaite ardemment que tout le monde ait une attitude et un comportement idéal. S’il y en a qui ne l’ont pas, ce n’est pas moi qui ne vais pas les prendre : ils se condamneront eux-mêmes". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité