Le président de la FIFA, Joseph Blatter, aurait versé 2 millions de francs suisses à Michel Platini, qui a dû s'expliquer devant la justice.   

Nouveau rebondissement dans le Fifagate. La justice suisse a annoncé vendredi l’ouverture d’une procédure pénale pour soupçons de gestion déloyale et abus de confiance contre le président de la FIFA, Joseph Blatter. Une affaire qui concerne notamment un versement suspect de 2 millions de francs suisses à Michel Platini, président de l'UEFA et candidat à sa succession à la tête de la FIFA. 

"Selon la justice, ce paiement au bénéfice de Michel Platini effectué en février 2011, a été fait 'au préjudice de la Fifa', prétendument pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002", précise Libération.

 "Un travail accompli de manière contractuelle"

Entendu comme simple témoin, Michel Platini ne nie pas avoir touché cette somme mais assure qu'il s'agit d'un "montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la FIFA". 

Publicité
Reste que cette information pourrait jouer en sa défaveur pour sa candidature à la présidence de la FIFA. "Les conseillers en communication de Michel Platini vont devoir maintenant s'atteler à démolir un par un les arguments avancés par ses rivaux, tout en marquant sa différence avec un projet ambitieux et novateur", estime Le Parisien

En vidéo sur le même thème - FIFA : Blatter entendu, Platini inquiété ?