L'ancien champion de boxe américain, Mohamed Ali, est décédé vendredi à l'âge de 74 ans, après s'être battu plus de 30 ans contre la maladie de Parkinson. 

C'est un dernier combat qu'il n'aura malheureusement pas pu gagner. Après s'être battu plus de 30 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali, légende américaine de la boxe, s'est éteint vendredi à l'âge de 74 ans à Phoenix, dans l'Arizona.

"Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l'âge de 74 ans. Le triple champion du monde des lourds est mort dans la soirée", a indiqué sa famille dans un communiqué de presse. Ses obsèques auront lieu dans sa ville natale de Louisville, dans le Kentucky, mais aucune date n'a encore été annoncée. 

Champion olympique en 1960 

C'est un modèle pour de nombreux sportifs et autres fans qui disparaît. "Né Cassius Clay, champion olympique à Rome en 1960, il avait débuté sa carrière professionnelle la même année, devenant champion du monde WBA en 1964 en battant Sonny Liston par KO au 7e round", rappelle l'AFP

Publicité
On retiendra également le chiffre incroyable de 56 victoires en 61 combats, avec comme affrontement le plus emblématique, le combat en 1974 contre George Foreman à Kinshasa, en République démocratique du Congo, qui lui permettra de retrouver son titre de champion du monde. 

En vidéo sur le même thème : La légende de la boxe Mohamed Ali a perdu son dernier combat 

Publicité