Le procureur de la République a donné ce mercredi matin une conférence de presse au palais de justice d'Albertville (Savoie) concernant l'enquête sur l'accident de ski de Michael Schumacher.

© AFP

Lors d'une conférence de presse  ce mercredi, le procureur de la République, Albert Quincy, a fait le pointsur l'enquête concernant l'accident de ski de Michael Schumacher. D'après le procureur d'Albertville (Savoie) l'investigation est à un stade "avancée". Il précise en effet que la gendarmerie a auditionné des dizaines de personnes : pisteurs, loueurs de skis, témoins, amis du pilote, etc...

Lors de cette assemblée Albert Quincy a expliqué que le matériel utilisé par le pilote était en bon état. "Les skis étaient quasiment neufs", affirme-t-il. "Nous aurons l'expertise complète du matériel dans les prochains jours", assure-t-il. Aussi, le procureur l'assure : "Michael Schumarer est à l'évidence un très bon skieur". Cependant malgré son niveau, l'endroit où a chuté le champion de Formule 1 était "entre deux pistes balisées".

La vitesse impossible à déterminer

Parmi les éléments étudiés dans le cadre de l'enquête, il y a la caméra accrochée au casque de Michael Schumacher au moment de sa chute. Malgré le visionnage de ces images, Stephane Bozon, un gendarme qui accompagnait Albert Quincy lors de la conférence, a indiqué qu'il "ne peut pas donner de chiffre exact" concernant la vitesse de l'Allemand.

Publicité
Dans un article publié ce mercredi matin, avant la conférence de presse, le Figaro a délivré, les premiers éléments de l'enquête à propos de cet accident. Au regard des images enregistrées par la caméra qui se situait sur le casque du pilote, ce dernier "n'a pas commis d'imprudence" au moment du drame assure le quotidien.

La vidéo de la reconstitution du chemin qui a conduit à la chute du champion de F1

Publiez votre commentaire

7 commentaires

J'ai bien regardé la vidéo,

Portrait de arthurlaraclurecmoi

Pluie en novembre, Noël en décembre

J'ai bien regardé la vidéo, et il apparait clairement que le fautif est le cailloux !

On le voit bien qui lui saute à la tête !

Enfoiré de cailloux ! C'est lui le responsable, c'est lui qui doit payer !

Alors le cailloux, pour la peine, ça sera le bagne !

 

Votez pour ce commentaire: 

et ? il evoluait à combien ?

Portrait de gege29001

gegemalaga

et ? il evoluait à combien ? le caillou d'après vos estimations ?

Votez pour ce commentaire: 

C'est bizarre, un ouvrier est

Portrait de SAMPIGNY

C'est bizarre, un ouvrier est mort dans l'incendie de Marseille et persone ne pleure sur son sort.

C'est vrazi qu'iol n'y a pas de millions à la clef.

Soyez riche ou misérable ......

Votez pour ce commentaire: 

Mon voisin as eu un accidnet

Portrait de servane46

Servane

Mon voisin a eu un accidnet de skis  j'ai cherché dans la presse pour voir si les médiats allaient s'emparer de ce scoop mais non .... Bon il ne s'appelle pas Schumarcher, de plus aucune enquête n'a été lancé pour savoir si la station etait responsable .... Comme quoi nous ne sommes pas tous égaux

Votez pour ce commentaire: 

IL est évident qu'il est

Portrait de calvo

IL est évident qu'il est sorti de la piste.....et a écrit son destin....!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

La presse commence en effet à

Portrait de 6ija

6ija

La presse commence en effet à etre" lourde" avec cet acident regrettable certes,  meme si l'interressé y laissse sa peau qu'il a si souvent mise en jeu.

Ni sa conjointe ni ses enfants seront dans le besoin et le pire serait q'un procès soit intenté contre le pauvre maire de la commune sur laquelle  IL EST SORTI DE PISTE.

Cela signifierait qu'il faudra désormais oter tous les cailloux se trouvant sur les montagnes ou il ya des pistes de ski  ! ! !

Le pire est néanmoins à craindre vu l'état d'esprti de ce qui nous sert de "justice" en France depuis pas mal de décennies.

Votez pour ce commentaire: 

Pour un simple accident de

Portrait de Wå£kë®

Quand on voit se qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a bien raison de penser ce qu'on pense.

Pour un simple accident de ski on fait une enquête poussée...
Il y a quelques semaines je me suis fait cambrioler et à part les constatations d' usage il n' y a pas eu d' enquête.
Mais il est vrai que les impôts que je paie ne servent à la justice et à la police qu' à lancer des procédures plus que banales, mais très médiatisées, pour les nantis.

J' aime bien Schumacher mais je me fous pas mal qu' il est rencontré, lors de sa glisse, un caillou avec sa jambe droite ou avec son pied gauche. De même que sa vitesse de descente est été de 20 ou de 40 km/h !

Votez pour ce commentaire: 

Publicité