Deux américains ont déposé plainte devant une cour de Californie contre l’ancien champion cycliste Lance Armstrong  pour avoir menti dans deux ouvrages consacrés à sa vie. Ils lui demandent de leur rembourser les biographies qu’ils ont achetées.

Tricheur et maintenant truqueur ! Il va falloir à Lance Armstrong plus qu’un mea culpa façon Tiger Woods pour apaiser ses fans, et plus particulièrement Rob Stutzman, consultant politique de Sacramento, et Jonathan Wheeler, chef cuisinier californien. Les deux hommes ont en effet déposé plainte contre le vainqueur déchu des Tours de France 1999 à 2005, qui ont acheté ses deux autobiographies It's not about the bike, publiée en 2000 et sa suite Every Second Counts en 2003. La vérité ? C’était alors la cinquième roue du carrosse pour le cycliste.

Les plaignants eux estiment avoir été floués, ils n’auraient jamais acheté les deux ouvrages s’ils avaient su l’implication du champion dans un scandale de dopage qu’il niait alors avec force. Des livres que les deux américains, pas vraiment bibliophiles, ont été jusqu’à conseiller à leurs proches. Depuis Bill Clinton, on sait que mentir est une chose grave outre-Atlantique, ils exigent donc d’être remboursés. Une facture salée en perspective pour Lance Armstrong si tous ses lecteurs faisaient de même en cas de verdict favorable.

Publicité
Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, une société d'assurances texane, ainsi que la Fédération française de cyclisme, ont décidé de lui demander de rembourser des primes versées pour un montant total de plusieurs millions de dollars. Le champion déchu peut cependant garder le sourire, il reste toutefois dans la roue de la bonne fortune, une fortune que les experts ont chiffré à cent millions de dollars. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité