Trois journalistes de L’Equipe auraient été agressés récemment par l’agent de Karim Benzema et un ami du joueur, a affirmé ce mercredi le quotidien. Ces derniers n’auraient pas apprécié les critiques émises envers leur protégé.

Karim Djaziri, l’agent de Karim Benzema, aurait-il le sang chaud ? C’est en tout cas ce qu’a affirmé ce mercredi le journal sportif L’Equipe. Trois de ses journalistes déclarent en effet avoir été "agressés", "insultés" et "menacés" par l’agent de l'attaquant de l'équipe de France et un ami de celui-ci.

Les deux hommes n’auraient pas apprécié les critiques émises par la presse sportive concernant les performances de leur ami et joueur durant le match France-Allemagne de ce vendredi 4 juillet.

Aux dires du quotidien sportif, les faits se seraient déroulés à plusieurs reprises.

Tout d’abord le 17 juin où Karim Djaziri aurait insulté, menacé physiquement et bousculé un journaliste.

Une scène similaire se serait produite une deuxième fois samedi 5 juillet, à l’aéroport de Ribeiro Preto (Brésil). Les joueurs de Didier Deschamps embarquaient alors pour Rio après leur élimination du Mondial. Cette fois-ci, c’est l’ami du joueur et de l’agent qui aurait giflé un journaliste par ce qu'il aurait "manqué de respect à l’attaquant" français par des articles trop sévères.

Publicité
Enfin, quelques heures plus tard seulement, un troisième journaliste du quotidien sportif aurait à son tour été frappé, insulté et menacé de "façon explicite", rapporte L’Equipe. Selon le consultant foot de Canal+ Pierre Ménès, les faits se seraient déroulés lors de la soirée d’adieu en boîte de nuit.

L'Equipe a fait savoir que ses journalistes se réservent le droit de déposer une plainte pour coups et blessures et entrave à la liberté d’expression contre les deux agresseurs.

Vidéo sur le même thème : Bleus - Benzema, un héros qui se fait attendre

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité