Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National, a ovationné l'équipe de France et la Mannschaft pour avoir décroché ce lundi leur qualification en quarts de finale. Plus étonnant, les Fennecs algériens aussi ont été félicités.

© AFP

Que s'est-il passé pour que Jean-Marie Le Pen en vienne à féliciter, publiquement, des étrangers que son parti et lui ne semblent pas porter dans leur coeur ? Est-ce une provocation adressée à sa fille ? En effet, Marine Le Pen, venue défendre le retrait de la double nationalité pour les supporters algériens "fauteurs de troubles", a déclaré ce lundi matin au micro de RTL que "la reine d'Angleterre est plus utile que François Hollande" en raison du soutien que ce dernier montrait ostensiblement au 11 de Didier Deschamps. Pour elle, les politiques ne devraient pas autant s'intéresser au football et pourtant... son géniteur a semble-t-il, à l'instar du président de la République, passé sa soirée devant la télévision à regarder les matches de ce Mondial 2014 menant aux quarts de finale.

Et il a même donné son avis. En témoigne le tweet laissé sur son compte officiel ce mardi matin aux alentours de 9 heures. Dans celui-ci, il félicite les équipes de France et d'Allemagne pour leur qualification en quarts mais aussi... l'Algérie !

 

Publicité
Seul contre tous ?Cette nouvelle sortie survenant tout juste une semaine après leur réconciliation ne va sans doute pas plaire à la fille de Jean-Marie Le Pen. "Les politiques ne sont pas là pour commenter le football et c'est malheureux parce que c'est devenu une habitude", avait-elle déclaré ce lundi lors de son passage à RTL.

 

Vidéo sur le même thème : Marine Le Pen veut supprimer la double nationalité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité