François Gabart est le nouveau héros de la septième édition du Vendée Globe qu’il a remporté dimanche. Un tour du monde accompli dans le temps record de 78 jours, deux heures, 16 minutes et 40 secondes.

En entrant dans la baie des Sables d’Olonne dimanche 27 ajnvier, François Gabart n’a pas simplement remporté la 7e édition du Vendée Globe. Il a surtout établit un double record. Le premier et le plus important est un record sportif : celui du temps de passage le rapide de la compétition de 78 jours, deux heures, 16 minutes et 40 secondes. Un tour du monde sur monocoque, en solitaire et sans escale. Le précédent record avait été établi par Michel Desjoyeaux lors de la dernière édition, en 2009, avec 84 jours 03 heures et 09 minutes.

Publicité
Le second record est plus symbolique : à 29 ans, le natif de Saint-Michel-d'Entraygues devient le plus jeune vainqueur du Vendée Globe. Il est suivi de près par un autre Français, Armel Le Cléac’h, avec qui s’était engagé une véritable course de vitesse débutée le 10 Novembre dans des conditions climatiques spectaculaires (houle de plus de quatre mètres). Une bataille serrée qui a fait durer le suspense jusqu’au dénouement final et l’entrée triomphante du skippeur charentais devant un public d’amateurs, réuni pour fêter comme il se doit le héros du jour et son imposant voilier de 60 pieds (18,28 mètres). Très ému à son arrivé François Gabard a rendu hommage à « un super-bateau, préparé par une super-équipe. J'ai vécu dedans, je l'ai senti, c'est très chouette de vivre ça. »

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité