Le match qui oppose la France au Nigéria ce soir a tout du match piège par excellence. Planet.fr a listé ainsi 5 raisons pour lesquelles il faut se méfier de la sélection nigériane. Mais aussi 5 autres raisons pour relativiser...

© AFP

Alors qu'à 18h les Français se seront devant leurs écrans a attendre un nouvel exploit des bleus de Didier Deschamps, l'issue du match qui opposera la France au Nigéria aujourd'hui à 13h (heure locale) paraît très difficile à pronostiquer. En revanche, plusieurs éléments nous encouragent à nous méfier de cette sélection menée par Stefan Keshi. Des arguments intéressants qui toutefois, peuvent être relativisés..

1. Le Nigéria est champion de la coupe d’Afrique des Nations en titre

Le match contre les Super Eagles ne sera pas une partie de plaisir pour les hommes de "DD". En 2013, la sélection a remporté la très difficile Coupe d'Afrique des Nations confirmant ainsi la tendance d'une équipe solide qui a muri avec le temps. En effet, depuis 2001, c'est la meilleure sélection des jeunes et comptant plusieurs trophées mondiaux et places de finalistes à son actif. 

2. Enyeama, gardien hors normes

Ce n'est pas pour rien si Enyeama a été élu meilleur gardien de Ligue 1. Et pour cause, le portier du LOSC a fait vivre de véritables cauchemars aux attaques françaises. Entre la cinquième et la dix-septième journée du championnat, sa cage est restée inviolée (en frôlant au passage de quelques minutes le record d'invicibilité). Aujourd'hui, c'est toute la presse française qui se méfie de ce "mur" qui saura contrer les vélléités offensives des Bleus. 

3. Les conditions

Ce ne sera pas simple pour les coéquipiers de Karim Benzema. Le match a lieu à 13 heures (18h en France) et sous la chaleur étouffante de Brasilia dont très peu de joueurs tricolores sont habitués. "Les Nigerians ont joué à cette heure-là face à l’Argentine, ils ont peut-être plus l’habitude" a tenu à rappeler Cabaye en conférence de presse. L'heure avancée du match oblige les joueurs de Didier Deschamps à prendre le repas à 9h30...

4. Mamadou Sakho sera (visiblement) forfait

Le porte bonheur de l'Ukraine sera visiblement absent. L'homme a qui l'on doit la qualification épique à la coupe du Monde est trop touché à la cuisse pour participer à la rencontre. Un coup dûr pour la France au regard de l'importance des duels aériens en défense. Exercice dans lequel le défenseur de Liverpool est très solide.

5. La dernière confrontation a été perdue pour la France

La dernière fois que la France a joué contre le Nigéria elle a perdu sur le score de 1 à 0. Même si c'était en 2009 et qu'il s'agissait d'une rencontre amicale, voilà de quoi donner du baume aux coeurs des Super Eagles.

Mais…

1. En coupe du Monde, la France ne s’est jamais arrêtée en huitièmes

Nous vous le disions dans un précédent article, en coupe du Monde, la France ne s'est jamais effondrée en huitièmes de finale. Voilà un motif de satisfaction pour nos bleus. En outre, une loi des séries fait que se retrouve quasi systématiquement en finale une équipe issue du groupe E.

2. La sélection nigériane a fait grève pour une question de prime

Une grève, en coupe du monde, ça ne vous rappelle rien ? Cette fois ci la malédiction de Knysna a changé de camp. En effet, les joueurs nigérians ont décidé de ne pas s'entraîner pour exprimer un différend avec leur fédération sur la question des primes. On peut ainsi dire que le match n'a pas été prépapré dans les meilleures conditions... 

3. La France a déjà inscrit 8 buts

Autre chiffre encourageant, la France présente un potentiel offensif unique. Et pour cause, la sélection de Didier Deschamps est sortie de la phase de poule avec le meilleur ratio offensif. En bref, si la tendance se confirme ce soir, la France conservera son statut de meilleure attaque selon les critères de la FIFA (62 tirs dont 39 cadrés, 4 poteaux et 7 buts marqués -le contre son camp n'est pas compté).

4. Le retour de Mathieu Valbuena

Publicité
Préservé contre l'Equateur, Mathieu Valbuena sera de retour ce soir pour le plus grand bonheur de l'animation offensive de l'équipe de France. À titre d'exemple, contre la Suisse, l'attaquant tricolore a délivré une passe décisive et a également inscrit le troisième but décisif. Précieux sur les coups de pieds arrêtés, "Petit Vélo" peut à tout moment débloquer une situation compliquée.

5. Le Nigéria n’est jamais allé en quarts de finale

 Voilà un chiffre qui ne parle pas en la faveur des Nigérians. Cette sélection n'est jamais allée plus loin qu'en huitièmes de finale. Espérons que ce soir ce ne sera pas le cas...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité