Victime d'un accident de Formule 1 le 5 octobre dernier, Jules Bianchi, âgé de 25 ans, est décédé vendredi soir au CHU de Nice. 

Le jeune pilote français de Formule 1, Jules Bianchi, est décédé vendredi soir au CHU de Nice. Il était âgé de 25 ans. La nouvelle a été annoncée par sa famille dans la nuit de vendredi à samedi dans un communiqué publié sur Facebook

Le jeune pilote automobile était dans le coma depuis neuf mois, après un accident dont il a été victime le 5 octobre dernier lors du Grand Prix du Japon. "Jules s’est battu jusqu’au bout, comme il l’a toujours fait, mais hier, sa bataille a pris fin. Nous ressentons une peine immense et indescriptible. Nous voulons remercier le personnel médical du CHU de Nice, qui l’a soigné avec amour et dévouement", a déclaré sa famille dans un communiqué.

Publicité
Sorti du coma artificiel en novembre, il avait été rapatrié en France et placé en soins intensifs. Les nouvelles étaient toutefois peu rassurantes ces dernières semaines. "En général, les progrès doivent se faire dans les six premiers mois et ça fait neuf mois et Jules n'est toujours pas réveillé et il n'y a pas de progrès significatifs. Le temps passant, ça me rend moins optimiste que j'ai pu l'être deux ou trois mois après l'accident", expliquait son père, Philippe Bianchi, il y a quelques jours sur France Info

En vidéo sur le même thème - Formule 1 : Le pilote Jules Bianchi s'est éteint à 25 ans