A chaque compétition internationale, leur présence fait sensation. Mais au sein de l’Equipe de France, les femmes des footballeurs sont plus que des supportrices dans les tribunes.

Encore une fois, les femmes des joueurs de l’équipe de France de football sont en train de piquer la vedette à leur compagnon. Dans les tribunes, les jolies jeunes femmes ne passent pas inaperçues à chaque match des Bleus.

Mais leur présence, parfois en compagnie des bambins du couple, ne se résume pas qu’à un rôle de supportrices. Elles sont aussi là pour offrir un équilibre au joueur, toujours bien vu dans une compétition de cette ampleur.

A lire aussi Photos : les plus belles femmes de footballeurs de l'Euro 2016

"Je suis très famille, ma famille a une place importante dans ma vie, dans mon football, ils font tous les déplacements, c’est important pour moi de les savoir pas loin", a déclaré Dimitri Payet à l’issue du match France-Suisse dimanche dernier. "Ça donne aussi de la force de pouvoir jouer devant eux. J’étais content de pouvoir les voir après le match, de prendre du bon temps avec eux avant de revenir au château (de Clairefontaine, ndlr)", a déclaré de son côté Yohan Cabaye.

"Entre 1998 et 2002, les couples se sont lézardés"

Comme le rappelle 20 minutes, quand l’harmonie dans le couple et les tribunes n’est pas là, les résultats s’en font ressentir sur le terrain. "Entre 1998 et 2002, les couples se sont lézardés. En 1998, l’harmonie des familles existait, a écrit Roger Lemerre à propos du très mauvais mondial des Bleus en Corée du Sud (éliminés dès le premier tour). En 2002, On faisait venir les femmes pour briser les tensions entre les joueurs, mais s’il fallait aussi briser les tensions entre les femmes…"

Publicité
"Notre présence constitue un équilibre pour eux, se souvient Virginie Ramé, ex-femme d’Ulrich Ramé. Quand vous avez un challenge comme à ça dans votre vie, vous êtes contents d’avoir quelqu’un qui vous soutient. Le téléphone plusieurs fois par jour c’est bien, mais je peux vous assurer qu’on avait toutes envie de venir pour vivre ça avec eux, les joueurs ont besoin de ça."

Vidéo sur le même thème : Femme de footballeur : Ludivine Kadri Sagna

Publicité