Le président de la FFF a divulgué mercredi le détail des primes que toucheront les joueurs de l’équipe de France de football lors de la compétition, mais seulement s’ils atteignent les quarts de finale.

Une chose est sûre, c’est que les joueurs de l’équipe de France de football ne toucheront pas d’argent s’ils ne se qualifient pas au moins pour les quarts de finale de l’Euro, qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet.

Mercredi, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a divulgué le détail de ces primes. "Chacun des 23 joueurs de l’équipe de France touchera 300 000 euros en cas de victoire finale à l’Euro 2016", a-t-il annoncé.

A lire aussiPour Benzema, sa non sélection est due à "une partie raciste de la France"

"Ce sont des sommes très acceptables", selon la FFF

Mais la Fédération tient à se montrer généreuse avec tout le monde puisque "les 23 laisseront 5 % pour tous les joueurs qui sont venus en stage avec eux, soit 43 125 euros pour Areola, Sidibé, Mathieu, Rabiot, Diarra, Ben Arfa, Lacazette et Gameiro".

Publicité
En finale, les Bleus toucheraient 250 000 euros, pour les demi-finales 210 000 euros et 165 000 euros en quarts de finale. Les joueurs ne recevront pas de primes en cas d'élimination avant les quarts de finale. "Ce sont des sommes très acceptables, hors budget fédéral", a assuré le patron de la FFF. Ces primes ont été négociées entre la FFF et deux joueurs mandatés, à savoir le capitaine et gardien Hugo Lloris, et le milieu Blaise Matuidi.

Vidéo sur le même thème : Racisme : Karim Benzema fait polémique sur les réseaux sociaux !

Publicité