Mercredi, devant le Sénat, la directrice de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a révéle que le rugby était le sport qui donne le plus haut pourcentage de cas positifs.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça n'est pas les cyclistes qui sont le plus souvent pris par la patrouille. L'AFLD s'est intéressée au 8 disciplines ayant donné lieu à plus 400 contrôles anti-dopage. Le rugby est le sport, en proportion, le plus touché par le dopage. Viennent ensuite le football, puis l'athlétisme. Le cyclisme n'arrive 6e dans ce triste classement.  Françoise Lasne, la directrice de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) n'a cependant pas précisé les pourcentages.

Des sports inégalement contrôlésCette statistique surprenante révèle une inégalité de traitement entre les disciplines. Quand 1812 échantillons ont été prélevés chez les cyclistes en 2012, seulement 588 l'ont été chez les rugbymen (1164 chez les athlètes et 548 chez les footbaleurs). En valeur absolue, le cyclisme et l'athlétisme sont les sports donnant lieu au plus grand nombre de cas positifs. Si le rugby et le football était autant contrôlé, le classement pourrait changer.

La Fédération Française de Rugby contre-attaqueChristian Bagate, en charge de la lutte anti-dopage à la Fédération Française de Rugby (FFR) s'est déclaré : " surpris de la façon dont cela a été présenté". La FFR reconnaît 22 cas de dopage en 2012, dont neuf concernant du cannabis (produit qui n'est pas considéré comme un dopant direct), trois autorisation d'usage à des fins thérapeutiques, trois joueurs n'ayant pas respecté les règles de contrôles, cinq condamnations légères et seulement "deux  grands condamnés qui ont pris trois an et un an et demi de suspension".

Publicité
Bruno Genevois, le président de l'AFLD a lui-même tenu à relativiser ces chiffres : "Il est difficile, sur une seule d'année, de tirer des conclusions à partir du ratio entre le nombre de cas positifs et celui des contrôles effectués, et d'établir des corrélations entre un dopage lourd, comme le recours à l'EPO dans le cyclisme, par exemple, et les cas réellement observés." 

Crédit Photo: ©alexger1001/Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité