Ce dimanche, lors d’un match bien maîtrisé, l’équipe de France de basket-ball a remporté la finale du championnat d’Europe (80-66) face à la Lituanie. Une victoire en forme de consécration pour la génération emmenée par Tony Parker.

© AFP

Enfin ! Après quatre médailles d’argent (deux aux Jeux Olympiques et deux au championnat européen), la France a désormais remporté un titre international. L’équipe de France de Tony Parker, son chef d’orchestre, s’est imposée ce dimanche face à la Lituanie (80-66) lors de la finale du championnat d’Europe de basket-ball qui se déroulait à Ljubljana, en Slovénie. Contrairement aux autres matchs, cette finale a été une balade pour les Bleus. A la mi-temps, l’équipe de France menait déjà par 16 points d’avance (50-34).Tony Parker qui a été étincelant en demi-finale (face à l’Espagne) et en quart de finale (face à la Slovénie) n’a même pas eu à forcer son talent comme à son habitude. Le meneur des Spurs de San Antonio était logiquement aux anges à la fin du match : "C'est génial de rentrer dans l'histoire et d'être la première équipe à être championne d'Europe. Ca va faire du bien à notre sport parce que tout le monde attendait ça depuis si longtemps", déclarait-t-il à nos confrères de L’Equipe.

Un parcours semé d’embûches

Pourtant, peu de gens croyaient aux chances de l’équipe de France en début de compétition. Des joueurs de talent comme Joachim Noah avaient préféré faire l’impasse pour ne pas se blesser et privilégier leur saison NBA. Dès leur premier match face à l’Allemagne, un adversaire à la portée de notre équipe de France, Parker et ses coéquipiers ont connu la contre-performance avec une défaite. Même chose au deuxième tour de la compétition : deux défaites face à Lituanie et la Serbie ont semé le trouble chez les Bleus. Mais le déclic est arrivé petit à petit et c’est en quart de finale que la France a commencé à prendre confiance avec une victoire 72-62 face au pays hôte, la Slovénie.

Publicité
Le véritable tournant s’est déroulé lors de la demi-finale face à l’éternel rival européen, l’Espagne. La France était alors menée à la mi-temps de 14 points par les ibériques. Mais c’était sans compter un Tony Parker d’anthologie qui a remis la France sur les bons rails avec 32 points inscrits. Au final, les bleus se sont imposés 75-72 après prolongations. Après cette remontée fantastique, il était impossible que notre équipe nationale ne prenne pas sa revanche face aux Lituaniens. Une revanche qui auréole l’équipe de France masculine de basket-ball de sa première victoire dans un championnat européen.

Publicité