Marion Bartoli est de retour dans l’équipe de France de tennis. Amélie Mauresmo aurait su trouver les mots justes pour convaincre la championne de revenir. Un « oui » que le journal l’Equipe utilise pour faire une Une dans l’air du temps…

Marion Bartoli et Amélie Mauresmo se sont dit oui. L’Equipe fait aujourd’hui sa Une sur le retour de Bartoli dans en équipe de France, et en profite pour faire un petit clin d’œil à l’actualité : en plein débat sur le mariage pour tous, le journal sportif laisse entendre que le « oui » de Marion à Amélie pourrait concerner un tout autre domaine.

Evidemment, il n’en est rien, il s’agit bien sûr d’un oui sportif, sans autre signification. Depuis 2004, Marion Bartoli faisait cavalier seul, la joueuse refusant de faire partie de l’équipe de France si son père, également son entraineur, ne pouvait être à ses côtés durant les stages. Du côté de la Fédération, chacun campait aussi sur ses positions. La situation s’est visiblement un peu assouplie.

Publicité
« Il n'y a eu aucune concession de mon côté », indique Amélie Mauresmo, à la tête de l’équipe de France depuis quelques mois. « Mais j'avais l'intuition qu'une ouverture était, un jour au l’autre, possible. C’est ce qui s’est passé. Marion est venue vers moi juste après sa défaite à Melbourne. Elle a avait envie de faire un grand pas vers l'équipe de France. Elle m'a dit qu'elle était prête à s'intégrer dans le fonctionnement de l’équipe de France, que ça ne lui posait plus véritablement de problème ». Marion Bartoli ira donc défier l’Allemagne en Fed Cup les 9 et 10 février prochain à Limoges, aux côtés d'Alizé Cornet, Virginie Razzano, Pauline Parmentier ou encore Kristina Mladenovic.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :