Le procès de l’affaire Zahia s’est ouvert ce lundi au tribunal correctionnel de Paris. Sur le banc des accusés figurent également les stars de football Franck Ribéry et Karim Benzema pour avoir eu recours à une prostituée mineure. Un délit passible de 45 000 euros d’amende et de trois ans d’emprisonnement.

Le tribunal correctionnel de Paris voit le procès de l’affaire Zahia s’ouvrir ce lundi. Parmi les neuf accusés figurent les stars de l’équipe de France de football Franck Ribéry et Karim Benzema. Ils sont accusés d’avoir eu recours à une prostituée mineure. Les deux footballeurs respectivement au Bayern de Munich et au Real Madrid encourent jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

"Je n’aime pas les footballeurs""Je n'aime pas les footballeurs, parce qu'en plus de leurs mauvais comportements, ils ne paient pas très bien". C’est ce qu’a déclaré Zahia au juge d’instruction à propos de cette affaire. Les faits remonteraient à 2009, mais le scandale, lui, éclate en 2010, peu avant la très attendue Coupe du Monde en Afrique du Sud. C’est dans le cadre d’une enquête de la brigade de répression du proxénétisme autour du Zaman Café que les noms des deux footballeurs sont mentionnés. Ils auraient eu recours à une prostituée mineure : Zahia Dehar.

Publicité
Depuis cette affaire, Zahia a multiplié les apparitions sur les plateaux de télévision et a pu créer ses lignes de vêtements et de lingerie. Comme quoi, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :