Revue du web
Avec Atlantico
Lors de son ultime conférence avant le grand départ du lanceur Soyouz, l'astronaute français a confié ses dernières impressions.
Vidéos Sciences
Deux astronautes et un cosmonaute ont décollé dans la nuit de mercredi à jeudi depuis le Kazakhstan à bord d'un tout nouveau Soyouz vers la Station spatiale internationale. Le cosmonaute russe Anatoli Ivanichine et les astronautes américaine Kathleen Rubins et japonais Takuya Onishi ont décollé pour une mission de quatre mois depuis le cosmodrome de Baïkonour.
Vidéos Sciences
Une version sans pilote de l'engin spatial russe Soyuz, appelé Cargo Progess 62, a décollé ce matin de Baïkonour au Kazakhstan. Il transporte 2,8 tonnes de nourriture et de fuel pour l'équipage à bord de la station spatiale internationale (ISS).
Vidéos A la une
La Station spatiale internationale accueille son premier astronaute Britannique. Tim Peake et son confrère américain Tim Kopra ont rejoint hier l'ISS à bord de la navette Soyouz pilotée par le commandant de bord russe Iouri Malentchenko. Premières impressions de celui que l'on surnomme déjà 'Major Tim' en Grande-Bretagne, allusion à la chanson Space Oddity de David Bowie : 'c'était un lancement magnifique, directement dans l'espace pour commencer le travail. Le premier levé de soleil a été vraiment spectaculaire. On a aussi vu un levé de lune dans la première orbite, c'était très beau à voir.' Bon Voyage #TimPeake pic.twitter.com/DBh9pNcHhz- Peter Reynolds (@TweeterReynolds) 15 Décembre 2015 Le nouvel équipage restera jusqu'au mois de juin dans l'ISS et passera donc les fêtes de fin d'année en orbite. Un pudding de Noël fait notamment partie de la cargaison de la navette, histoire de ne pas trop dépayser l'astronaute britannique.
Vidéos A la une
A huit kilomètres du sol, le parachute du module central de la capsule Soyouz se déploie. Il descend ensuite à la vitesse de 20km/h. A son bord, cette fois-ci, trois astronautes qui son arrivés en douceur dans les plaines du Kazakhstan. Parmi eux, le Russe Gennady Padalka, qui devient le cosmonaute ayant passé le plus de temps dans l'espace avec 879 jours cumulés en cinq missions à bord de l'ISS.
Vidéos Sciences
Andreas Mogensen est à bord d'un nouveau vaisseau spatial Soyouz, avec deux cosmonautes russe et kazakh. Les trois hommes ont décollé ce matin du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, à destination de la Station spatiale internationale. C'est le premier lancement d'un vaisseau Soyouz depuis le 23 juillet. Trois astronautes avaient alors rejoint l'ISS malgré la défaillance d'un capteur solaire du vaisseau. Le nouvel équipage doit arriver sur la Station spatiale internationale vendredi matin après avoir passé plus de 48 heures dans leur vaisseau. Les trois hommes rejoindront sur l'ISS les six astronautes déjà à bord de la station. Pour la première fois depuis 2013, neuf personnes cohabiteront sur la Station spatiale internationale. We are up and final medical preparations have started! T-8 hours #iriss- Andreas Mogensen (@Astro_Andreas) 1 Septembre 2015 TT esa Décollage du Soyouz TMA-18M à bord duquel se trouvent Astro_Andreas Volkov_ISS et Aidyn Aimbetov pic.twitter.com/fSRfgzDFxv- ESA France (ESA_fr) 2 Septembre 2015
Vidéos A la une
Après 5h45 de vol, la navette Soyouz est arrivée à bon port. Le vaisseau s'est amarré en douceur à la Station spatiale internationale dans la nuit de mercredi à jeudi. La fusée a décollé du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, à 23h02, heure française, avec trois astronautes à son bord : un Russe, un Américain et un Japonais. Initialement prévu fin mai, leur départ avait été reporté suite à un problème de mise en orbite rencontré par le cargo Progress fin avril. Il avait perdu le contrôle avec la Terre et s'était désintégré dans l'atmosphère à cause d'une panne du lanceur, selon les autorités russes. L'équipe restera cinq mois dans la Station spatiale internationale à 400 km au dessus du Pacifique. Un séjour durant lequel les astronautes réaliseront plusieurs expériences scientifiques.
Vidéos Sciences
Ils ont passé plus de temps que prévu dans l'espace, mais les voilà revenus sur terre, apparemment en bonne santé. Les trois spationautes russe, italienne et américain qui étaient à bord de la station spatiale internationale ont atterri sans problème dans les steppes du Kazakhstan. Les problèmes, ils les avaient eus avant, lorsqu'ils ont été contraints de prolonger leur séjour d'un mois, parce que le vaisseau cargo Progress, en route pour l'ISS, s'était désintégré le 8 mai dans l'atmosphère. Cette mission de 200 jours a permis à l'Italienne Samantha Cristoforetti de battre le record de longévité pour une femme en orbite, cinq jours de plus qu'une Américaine en 2007. Les prochains spationautes de la Station spatiale internationale seront russe, japonais, et américain. Ils s'envoleront de Baïkonour au Kazakhstan le 23 juillet.
Vidéos Sciences
Deux Russes et un Américain ont atteri hier au Kazakhstan, dans leur navette Soyouz. Alexander Samokutyaev , Barry Wilmore, et Elena Serova auront passé 167 jours en orbite, soit environ 6 mois. C'est la durée moyenne des missions de l'ISS. Une durée appelée à changer. La prochain équipage, qui partira le 28 mars prochain, devrait rester un an. Une première qui devrait permettre de 'collecter des données biomédicales pour préparer les missions habitées de longue durée', selon la Nasa.
Vidéos Sciences
Une navette russe Soyouz s'est amarrée ce matin à la Station spatiale internationale. À son bord, Samantha Cristoforetti, de l'Agence spatiale européenne, mais aussi l'astronaute américain Terry Virts et le cosmonaute Russe Anton Chkaplerov. Dans leurs bagages, de quoi célébrer les fêtes de fin d'année, à savoir 15 boîtes de 30 grammes de caviar, mais aussi des oranges et du thé noir. L'astronaute italienne emmène en outre l''ISSpresso', une machine à café d'une vingtaine de kilos capable de fonctionner avec les principes de physi que propres à l'espace. Les trois nouveaux arrivants devraient passer près de six mois dans la station orbitale.
Vidéos Sciences
Amarrage réussi à 400 km au-dessus de nos têtes ! Un nouvel équipage a débarqué dans la nuit de dimanche à lundi à bord de la Station spatiale internationale. Parmi ces nouveaux arrivants, la première femme italienne à aller dans l'espace, Samantha Cristoforettti. Un cosmonaute russe, Anton Chkaplerov et un astronaute américain, Terry Virts ont voyagé à ses côtés dans la capsule russe Soyouz. Tous trois vont vivre à bord de l'ISS durant six mois. Ils rejoignent un Américain et deux Russes déjà sur place. Dans leurs bagages, notamment, près d'un demi-kilo de caviar, mais aussi des pommes, des oranges, et du thé noir. Mis en orbite en 1998, l'ISS est prévu pour rester opérationnelle jusqu'en 2024. Samantha Cristoforetti, 37 ans, est donc la première Italienne à mettre un pied à bord de l'ISS. Recrutée en 2009, par l'Agence spatiale européenne, cette pilote de l'armée de l'air polyglotte est la troisième femme astronaute de l'ESA. Elle sera aussi la première à déguster un café expresso. Elle a en effet apporté avec elle une machine d'une vingtaine de kilos spéciale apesanteur, baptisée 'l'ISSpresso'.
Vidéos A la une
Les deux satellites du programme européen Galileo envoyés dans l'espace vendredi n'ont pas atteint l'orbite initialement prévue. L'annonce a été faite ce samedi par Arianespace dans un communiqué. Les ingénieurs vont tenter de savoir ce qui s'est passé. En tout cas, d'après les spécialistes, il semble 'compliqué' de les remettre sur la bonne trajectoire. Ces deux satellites étaient censés s'ajouter aux quatre autres déjà en orbite dans le cadre de Galileo. Ce programme européen vise à créer un système de navigation capable de concurrencer le système américain GPS. Mais Galileo accumule les retards. Et le problème d'orbite des deux satellites risque fort de repousser la date de mise en service du système, initialement prévue en 2018.
Vidéos A la une
Laissant sur Terre les tensions politiques, un Russe, un Américain et un Allemand ont rejoint la station spatiale internationale. Leur vaisseau Soyouz s'est arrimé sans problème en régime automatique peu avant 4 heures ce matin. C'est le deuxième séjour du cosmonaute russe Maxim Sourayev à bord de l'ISS, le baptême du feu pour l'Américain Reid Wiseman et l'Allemand Alexander Gerst. Les trois hommes ont été chaleureusement accueillis par les astronautes déjà à bord et par leurs familles en visioconférence. Leur mission, avant tout scientifique, va durer 167 jours. Hormis cette collaboration spatiale, les Etats-Unis, l'Union européenne et la Russie sont à couteaux tirés à cause de la crise ukrainienne. Piquée au vif par les sanctions occidentales, le Kremlin a annoncé qu'il ne souhaiterait pas prolonger l'exploitation de l'ISS au-delà de 2020, comme le souhaiteraient les Américains.
Vidéos A la une
Le lanceur Soyouz, qui doit mettre sur orbite le satellite d'observation de la Terre Sentinel-1A, a réussi jeudi soir son décollage du centre...
Vidéos Sciences
Aussi fortes soient-elles, les tensions géopolitiques autour de la Crimée entre les Etats-Unis et la Russie n’atteignent pas encore l’espace. Ces trois hommes, eux, si. L’astronaute...
Vidéos Sciences
L’Américain Michael Hopkins et les Russes Oleg Kotov et Sergueï Riazanski ont atterri sans encombre, à bord de leur vaisseau Soyouz, à l’heure prévue, dans les steppes du Kazakhstan. Les...
Vidéos A la une
La fusée russe avait décollé hier soir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan avec à son bord deux cosmonautes russes Oleg Kotov et Sergueï Riazanski et l’astronaute américain Michael...
Vidéos A la une
Trois nouveaux co-locataires, un Russe, un Italien et une Américaine, ont signé un bail de six mois pour séjourner dans la Station spatiale internationale. Leur vaisseau Soyouz s’est arrimé à l’ISS ce mercredi, après moins de six heures de vol. Le voyage durait deux jours auparavant. L’...
Technologies
Après six heures de vol, la navette Soyouz lancée depuis Baïkonour (Russie) a rallié ce mardi la Station Spatiale Internationale (ISS). Les trois astronautes présents à bord participeront à l'entretien de la station, procèderont à de nombreuses expériences et effectueront quelques sorties dans l’espace.
Vidéos A la une
Le Russe Fyodor Yurchijin, l’Américaine Karen Nyberg et l’Italien Luca Parmitano, représentant de l’ESA ont atteint la station spatiale internationale via leur module Soyouz lancé hier depuis Baïkonour au Kazakhstan. Un voyage express de seulement six heures contre deux jours habituellement.
Vidéos Sciences
Le commandant russe de la mission Oleg Novitsky son concitoyen Yevgeny Tarelkin et l Americain Kevin Ford ont atterri hier dans les steppes du Kazakhstan apres avoir passe plus de quatre mois a bord de la Station Spatiale Internationale Leur rapatriement initialement prevu hier a dU etre...
Vidéos Sciences
Apres un vol record de six heures le vaisseau russe Soyouz a pu s arrimer a l ISS la Station spatiale internationale vers 3h30 ce matin Les trois spationautes deux Russes et un Americain qui etaient partis hier soir du cosmodrome russe de Baikonour au Kazakhstan ont pu rejoindre leurs...
Vidéos Sciences
L’astronaute canadien Chris Hadfield a terminé sa mission de cinq mois aux commandes de la station spatiale internationale et va passer la main au cosmonaute russe Pavel Vinogradov. Il retourne sur Terre aujourd’hui à bord d’un vaisseau Soyouz. Il doit atterrir au Kazakhstan avant qu’un avion de la...
Vidéos Sciences
La fin de l’aventure pour trois spationautes de la station spatiale internationale. Le commandant Chris Hadfield, un Canadien, ainsi que les ingénieurs américain Tom Marshburn et russe Roman Romanenko ont atterri hier dans les steppes du Kazakhstan avec leur capsule Soyouz. Sortis un à un de la...
Technologies
Trois spationautes de la Station spatiale internationale (ISS), dont le Canadien Chris Hadfield, ont atterri ce mardi matin au Kazakhstan après avoir passé cinq mois dans l’espace. Plus de détails.
Publicité