Vidéos Argent/Bourse
Facebook vient d'apporter un démenti en bonne et due forme aux soupçons de manipulation de ses "Trending topics" ou "contenus populaires", révélés par le site web Gizmodo. "Nous prenons ces rapports extrêmement au sérieux, et nous n'avons trouvé aucune preuve qui pourrait confirmer ces propos anonymes", déclare Tom Stocky, vice-président Search et responsable des "Trending topics" du réseau social. "Les sujets populaires sont d'abord extraits par un algorithme, puis vérifiés par les membres de l'équipe d'évaluation" qui vient confirmer que les contenus remontés "reflètent bien des évènements réels" et qu'il ne s'agit pas de canulars ou de doublons, explique le manager. Ces curateurs doivent par ailleurs appliquer une "charte rigoureuse" pour assurer "cohérence et neutralité" de la sélection proposée, ajoute-t-il. - Avec: Jean-Bernard Cadier, correspondant BFM Business à New York. - Tech & Co, du mardi 10 mai 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Les réactions d'indignation se multiplient après l'agression d'un jeune couple à son domicile à Créteil, lundi. Une agression dont le caractère antisémite "semble avéré", selon le ministre de l'Intérieur. Deux des agresseurs présumés et un complice ont été arrêtés. D'après le parquet de Créteil, ces individus sont soupçonnés d'avoir déjà roué de coups un septuagénaire, le 10 novembre dernier, dans la même ville, en raison de sa religion.
Vidéos A la une
Pape Diouf, candidat à la mairie de Marseille, a émis dimanche soir dès la fermeture des bureaux de vote des soupçons de fraude. Interrogé sur ces possibles faits, avant l'annonce des...
Publicité