Vidéos Argent/Bourse
Louis peut partir à la retraite l'esprit tranquille. Grâce à SOS Villages, il a trouvé un successeur pour reprendre les rênes de sa pizzeria "La Fille d'Easington" située dans le centre de Pézenas (Hérault). Après une sélection rigoureuse, il a arrêté son choix sur Guillaume, un jeune, "revenu" au pays après avoir exercé dans le Nord.
Vidéos Argent/Bourse
Ancien restaurateur, Stéphane Poundall est le nouveau gérant de "Chez P'tit Pierre" à Spycker (Nord). Fermé depuis 3 ans, ce bar-tabac devrait rouvrir ces portes d'ici la fin de l'année et offrir un nouveau visage avec notamment un coin brasserie. Propriétaire des lieux, la mairie avait fait appel à l'opération "SOS Villages" du 13h de TF1 pour redonner vie à ce commerce. Près de 15 candidatures venues de toute la France avaient afflué.
Vidéos Argent/Bourse
Il y a quelques semaines, la municipalité de Saint-Martin-des-Prés dans les Côtes d'Armor avait fait appel à SOS Villages pour trouver un repreneur à son café-restaurant. Parmi la quarantaine de candidatures reçues, une a retenu son attention : celle de Marie-Cécile Pinochet. Installée depuis le 1er juin, l'ancienne bouchère-charcutière prend ses marques.
Vidéos Argent/Bourse
Thury, un petit village des Côtes-d'Or de 300 habitants, avait perdu son restaurant, "Le Thurysien". En trois mois, l'annonce déposée sur MYTF1News a trouvé preneur, un couple de trentenaire originaire de Lyon. Pour 3 000 euros par mois, ils disposeront de l'établissement déjà équipé. Dans ce nouveau challenge, ils pourront compter sur la solidarité des habitants et des commerçants du coin.
Vidéos Argent/Bourse
Cette année, 2469 annonces ont été postées sur le site MYTF1News dans le cadre de l'opération "SOS Villages", lancée par la rédaction du JT 13h de TF1. Une augmentation de 25% par rapport à l'édition précédente. Près de 15% des annonces ont été déposées par les mairies, soit environ une annonce sur cinq. La région Auvergne-Rhône-Alpes est celle où le plus d'annonces ont été déposées.
Vidéos A la une
L'opération SOS Villages pilotée par TF1 a été lancée officiellement lundi. Le but : redonner la vie aux petits commerces ou aux services de nos campagnes. Le maire de Ribemont-sur-Ancre, dans la Somme, lance ce mardi un appel à l'aide. Sa commune recherche deux médecins et deux masseurs-kinésithérapeutes, dont elle est privée depuis près de deux ans.
Vidéos A la une
La cinquième édition de l'opération SOS Villages est lancée ce lundi en collaboration avec notre site internet. 750 annonces y sont déjà consultables.
Publicité