Société
Après quatre jours passés perché en haut d’une grue à Nantes, Serge Charnay en est finalement descendu lundi. Mais ce père divorcé qui demande un droit de visite de son fils a d’ores et déjà prévenu que son combat n’est pas terminé.
Publicité