Technologies
C'est un peu un rendez-vous galant en ce jour de Saint-Valentin. La sonde Rosetta doit frôler la comète Tchouri pour effectuer relevés et mesures. A tout juste 6 km de la comète, Rosetta n'aura jamais été aussi près de Tchouri.
Technologies
Jour historique ce mercredi 12 novembre. La sonde européenne Rosetta va tenter de faire atterir en douceur le robot Phileas pour explorer la comète "Tchouri".
Technologies
Le site de largage de Philae sur la comète 67P/C-G a officiellement été déterminé ce lundi. Le petit laboratoire devrait attérir sur l'astre le 11 novembre prochain.
Technologies
Courant novembre, Rosetta va devoir poser son laboratoire Philae sur la comète 67P/C-G. Les scientifiques ont établi il y a quelques jours cinq potentiels points de chute pour le robot.
Vidéos Sciences
Rosetta, la sonde spatiale européenne, a honoré mercredi à 11h29, un rendez-vous pris avec la comète Tchourioumov-Guérassimenko (67P) en 2004. "La manoeuvre est un succès total", commente Philippe Henarejos, rédacteur en chef de la revue "Ciel et Espace".
Vidéos Sciences
Jean-Baptiste Desbois, directeur général Cité de l'espace de Toulouse, était l'invité de BFM Story.
Vidéos Sciences
Après une course poursuite de dix ans et plus de six milliards de kilomètres parcourus, la sonde spatiale Rosetta a rejoint, mercredi, la comète Tchourioumov-Guérassimenko (67P). Si cette rencontre programmée à quelque 405 millions de kilomètres de la Terre est une réussite éclatante pour l'Agence spatiale européenne (ESA), il ne s'agit que d'une première étape. Rosetta va danser encore quelque temps, jusque vers fin 2015, avec sa comète. Surtout la sonde va, en novembre, larguer Philae, un module qui va s'accrocher à l'astre pour l'étudier au plus près.
Technologies
La sonde spatiale européenne Rosetta s'est mise en orbite, ce mercredi matin, autour de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Cette mission, unique dans l'histoire, devrait durer jusqu'à fin 2015.
Technologies
C’est une première mondiale. La sonde Rosetta, dans l’espace depuis 10 ans et en hibernation depuis près de 3 ans, va se réveiller ce lundi pour le rendez-vous de sa vie. Sa mission : se poser sur la comète Tchourioumov-Gérassimenko pour en étudier le sol.
Publicité