Société
Que ça soit aux Etats-Unis, en Angleterre, ou en France, les sondages ont plus que jamais mauvaise presse, accusés de ne pas être fiables. Nous avons demandé au sondeur Yves-Marie Cann si ces critiques étaient justifiées.
Revue du web
Avec Atlantico
Si l'ancien Premier ministre reste toujours devancé par Alain Juppé en tant que personne la plus "présidentiable", il confirme son excellente dynamique actuelle.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que certains sondages d'intentions de vote placent François Hollande sous la barre des 10% en vue de la prochaine élection présidentielle, le président sortant dispose encore de quelques occasions de repasser au-dessus. Mais sa fenêtre d'opportunités est plus que limitée.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que certains sondages d'intentions de vote placent François Hollande sous la barre des 10% en vue de la prochaine élection présidentielle, le président sortant dispose encore de quelques occasions de repasser au-dessus. Mais sa fenêtre d'opportunités est plus que limitée.
Revue du web
Avec La Tribune
Dentressangle Initiatives prendra le contrôle de l'institut de sondages Ifop. Déjà actionnaire majoritaire dans la structure A+A spécialiste des études médicales, le holding veut constituer un groupe capable d'affronter la concurrence international et les grands enjeux de R&D, à l'instar du big data.
Revue du web
Avec Atlantico
Selon les proches de Nicolas Sarkozy, le score de l'ancien président sera meilleur que celui annoncé par les sondages car ses électeurs sont plus mobilisés. L'équipe d'Alain Juppé, à l'approche du premier tour, se veut, elle, modeste. Et affirme, comme pour conjurer le mauvais sort : "si nous arrivons en tête au premier tour, ce sera une très belle performance".
Revue du web
Avec Atlantico
Selon les proches de Nicolas Sarkozy, le score de l'ancien président sera meilleur que celui annoncé par les sondages car ses électeurs sont plus mobilisés. L'équipe d'Alain Juppé, à l'approche du premier tour, se veut, elle, modeste. Et affirme, comme pour conjurer le mauvais sort : "si nous arrivons en tête au premier tour, ce sera une très belle performance".
Revue du web
Avec Atlantico
"Désolé, mais les Français sont en train de bousculer les scénarios", déclare-t-il dans une interview au JDD.
Revue du web
Avec Atlantico
Selon un sondage Ifop-Fiducial pour iTELE, Paris Match et Sud Radio, le maire de Bordeaux enregistre une baisse dans les intentions de vote au contraire de son principal rival.
Revue du web
Avec Atlantico
Depuis le débat de la primaire et un passage remarqué dans "L'Emission politique", François Fillon semble marquer des points, à tel point qu'il est convaincu d'être au second tour. Mais pour créer la surprise lors du scrutin du 20 novembre, l'ancien Premier ministre, qui a déjà le programme le plus abouti et cohérent, doit s'emparer de la question sociale.
Revue du web
Avec Atlantico
Depuis le débat de la primaire et un passage remarqué dans "L'Emission politique", François Fillon semble marquer des points, à tel point qu'il est convaincu d'être au second tour. Mais pour créer la surprise lors du scrutin du 20 novembre, l'ancien Premier ministre, qui a déjà le programme le plus abouti et cohérent, doit s'emparer de la question sociale.
Politique
Selon un récent sondage, les Français sont partagés sur la question de savoir avec quelle personnalité politique ils souhaiteraient partir en vacances.
Vidéos Argent/Bourse
L'anxiété des marchés financiers s'accroît à l'approche du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. À deux jours du scrutin, les investisseurs restent prudents. D'autant que les intentions de vote sont au coude à coude, selon plusieurs sondages réalisés ces derniers jours. Une sortie de l'Union européenne, encore impensable il y a quelques semaines, est maintenant envisageable. Un tel scénario serait-il favorable au Royaume-Uni ? - Décryptage de l'actualité macro-économique avec Samy Chaar, chef économiste de Lombard Odier. - Intégrale Bourse, du mardi 21 juin 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
L'anxiété des marchés financiers s'accroît à l'approche du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. À deux jours du scrutin, les investisseurs restent prudents. D'autant que les intentions de vote sont au coude à coude, selon plusieurs sondages réalisés ces derniers jours. Une sortie de l'Union européenne, encore impensable il y a quelques semaines, est maintenant envisageable. Un tel scénario serait-il favorable pour le Royaume-Uni ? - Décryptage de l'actualité macro-économique avec Samy Chaar, chef économiste de Lombard Odier. - Intégrale Bourse, du mardi 21 juin 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Débrief de la séance du jeudi 16 juin 2016. - Avec: Christophe Donay, responsable de la stratégie d'allocation d'actifs chez Pictet & Cie. François Mallet, responsable des marchés actions à Kepler Cheuvreux. Et Nicolas Chéron, stratégiste pour CMC Markets. - Intégrale Bourse, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Après une légère embellie mercredi, les marchés actions européennes repartent à la baisse. Ils signent ce jeudi une 6ème séance de repli en 7 jours. De nouveaux sondages donnant le Brexit en tête, ainsi que la chute des prix pétroliers donnent un coup d'arrêt à l'élan du marché. Quelle stratégie peut-on alors mettre en place dans ce contexte d'incertitude ? - Avec : Romain Daubry, membre de la cellule Infos d'experts et spécialistes dérivés chez Bourse Direct. - Intégrale Bourse du jeudi 26 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jean-Jacques Ohana, président de Riskelia, a décrypté les risques qui pèsent sur les marchés. "Depuis une semaine, les marchés se tournent vers le "Brexit" pour plusieurs raisons", a-t-il signalé. Ces craintes liées à une possible sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne se traduisent en effet par les résultats des sondages. Depuis le 9 juin, 5 enquêtes d'opinion sur 7 donnent le "out" en tête du référendum. En revanche, les bookmakers britanniques continuent de favoriser le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, à 59% de probabilité. "On voit qu'il y a une détérioration de la dynamique, aujourd'hui, et de la confiance des acteurs sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Et évidemment, cela a des traductions intéressantes dans les marchés", a lancé le président de Riskelia. - Intégrale Bourse du mardi 14 juin 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Même si une victoire de la droite républicaine à la présidentielle de 2017 est quasiment assurée, Jean-Christophe Cambadélis fait tout pour rendre inéluctable et plus vite la candidature de François Hollande. Car ses objectifs sont clairs: préserver l'unité du parti socialiste. Si le président de la République est écarté et qu'une primaire à gauche est organisée, la dislocation du PS sera inévitable. Et sa débandade finale serait confirmée en 2017. D'après une étude menée par le PS sur la carte électorale, appelée le calcul de combat, il n'y aurait plus que 80 députés socialistes en juin 2017. - Bourdin Direct, du jeudi 9 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
S'il se retrouve expulsé du gouvernement, il pourra toujours se réfugier chez les Français. Emmanuel Macron est l'homme politique avec qui la majorité des Français souhaiteraient passer la nuit. Selon un sondage Odoxa commandé par le site de location entre particuliers Air'b'n'b révélé par le JDD, 30 % des sondés veulent séjourner chez lui, 25 % le recevoir chez eux. Ils sont autant à vouloir simplement prendre l'apéritif avec lui.
Vidéos A la une
"Vos prières sont les bienvenues!", a lancé François Hollande à un journaliste qui l'interrogeait sur son impopularité record, lors de sa visite en Égypte. Hervé Gattegno estime qu'aucun président de la République n'a été autant déconsidéré que François Hollande à un an de la fin de son mandat. La blague est pour lui la façon d'esquiver une question difficile. Cependant, il ferait mieux de prendre la situation au sérieux. À défaut de renoncer à se présenter en 2017, il devrait au moins renoncer à plaisanter. - Bourdin Direct, du mardi 19 avril 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Certains proches de François Hollande ne sont pas désespérés de la situation que traverse actuellement le chef de l'Etat. Tant que ce dernier n'est pas en dessous des 3% dans les sondages, il est capable de surpasser les 50% lors des élections, a affirmé l'un d'entre eux. D'après Maurice Szafran, les proches de François Hollande reconnaissent que les résultats des sondages sont fiables et que ceux-ci expriment le mécontentement des Français. Malgré tout, ils espèrent un changement d'opinion vis-à-vis du président de la République. Avec la situation économique de la France qui s'améliore de jour en jour, pour remonter dans les sondages, François Hollande doit rassembler son camp. Son honnêteté est également un atout important lui permettant d'ambitionner un second mandat. - Bourdin Direct, du mardi 19 avril 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Parce qu'il plane dans les sondages, Alain Juppé mène une campagne tranquille. Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire de droite, ne joue pas les bêtes de scène: il n'électrise pas les foules, entre en meeting sans mise en scène mais sait ponctuer ses discours de blagues bien rodées. Il évite les faux pas, et le sait. Le 10 mai prochain l'ancien Premier ministre présentera en grande pompe son programme économique - que l'on dit encore sérieux mais plutôt austère.
Société
Le journal Stratégies vient de publier le dixième sondage Animat réalisé par l'agence Omnicom, une étude de notoriété et popularité au sein du PAF. Cette année, les youtubeurs entrent dans le classement. Découvrez-les en images !
Politique
L’ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, Emmanuelle Mignon, a été mise en examen dans l’affaire des sondages commandés par l’Elysée entre 2007 et 2012.
Société
Le Journal du Dimanche a publié une grande enquête sur les préjugés à l’égard des juifs et des musulmans assortie de sondages qui ont fait réagir sur les réseaux sociaux.
Vidéos A la une
Rien ne semble arrêter Donald Trump dans les sondages, pas même ses propos les plus indécents. Quel est son secret ? Tel un personnage de...
Vidéos A la une
Hier, les troupes de Nicolas Sarkozy se sont réunies pour aborder l'entrée en piste de leur champion dans la bataille de la primaire de la droite. D'après Apolline de Malherbe, ils n'étaient que 37 à y assister. Malgré sa chute dans les sondages, Nicolas Sarkozy espère toujours remporter la primaire. Il est persuadé qu'il gagnera sur le terrain des idées et que ses positions seront confirmées par les sympathisants de droite. - Bourdin Direct, du mercredi 13 janvier 2016, sur RMC.
Politique
Alors que tout indique la non qualification du président de la République pour le second tour de la présidentielle, celui-ci aurait au moins une raison d’espérer le contraire.
Politique
A trois jours du scrutin, découvrez dans votre région quel candidat fait la course en tête en terme d'intentions de vote.

Pages

Publicité