Vidéos A la une
Les sondages annoncent Marine Le Pen en tête au 1er tour de l'élection présidentielle de 2017. Elle recueillerait 29 à 33% des voix, un score historique pour le FN. Mais pour les spécialistes, cela ne suffirait pas pour accéder à la présidence. Selon le politologue Thomas Guénolé, "le principal problème de Marine Le Pen s'appelle Jean-Marie Le Pen" car "dans notre inconscient collectif politique Jean-Marie Le Pen c'est le diable", a-t-il déclaré. Mais pour Thierry Arnaud, chef du service politique BFMTV, "si le prochain locataire de l'Elysée n'est pas capable d'apporter des réponses aux préoccupations des gens qui se tournent aujourd'hui vers le Front national", les chances pour Marine Le Pen de remporter la présidence en 2022 "deviendront vraiment très sérieuses".
Publicité