Vidéos A la une
Comme chaque année à Yulin, en Chine, des milliers de chiens et de chats sont abattus pour célébrer le solstice d'été. Une coutume qui existe depuis les années 90, au grand dam des militants de la protection animale. La tradition veut que la viande de chien, accompagné de litchis et d'alcool fort, apporte chance et santé pour le restant de l'année. Depuis plusieurs années, ce festival est de plus en plus controversé. Plus de 500 000 personnes ont signé une pétition pour annuler l'événement. Mais malgré la pression, les autorités chinoises ont décidé de le maintenir.
Publicité