International
A Gdansk en Pologne, un jeune étudiant a installé illégalement une sculpture d’un soldat soviétique violant une femme enceinte pendant la Seconde Guerre mondiale. L’œuvre d’art n’est pas du goût de Moscou.
Publicité