Suite au vol de 17 singes extrêmement rares survenu au zoo de Beauval, les internautes se sont mobilisés pour que les animaux soient retrouvés.

Dans la nuit de samedi à dimanche, 17 singes rarissimes, sept tamarins-lions dorés et dix ouistitis argentés, ont été enlevés au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher dans le Loir-et-Cher.

Lire aussi - Zoo de Beauval : vol de 17 singes rarissimes

Bring back our monkeys ou rendez les singes 

La twittosphère a immédiatement réagi à l’annonce de ce vol, comme le rapporte 20 minutes. Les internautes, scandalisés, ont apporté leur soutien au zoo de Beauval et demandé aux voleurs de restituer les singes volés via les réseaux sociaux. Le hashtag rendez les singes est devenu le "trending topic" le plus important, c’est-à-dire le sujet le plus abordé, en France, sur Twitter.

Le parc zoologique a remercié les internautes pour leur mobilisation massive via son compte twitter. La direction s’est réjouie que la France entière soit désormais informée de cette disparition. Elle considère que les nombreux messages peuvent permettre de retrouver les singes enlevés.

Le zoo a même fait appel à l’une de ses coqueluches, le panda Yuan Zin, surnommé Rondouillard. Ce dernier a exprimé sa solidarité envers "ses cousins" en utilisant avec humour le hashtag team bambou.

De nombreux internautes ont fait preuve de beaucoup d'humour.

"Ce sont des espèces extrêmement menacées"

"Ce sont des singes extrêmement rares, extrêmement fragiles qui font partie de programmes d'élevage internationaux et qui ne nous appartiennent pas. Les tamarins-lions dorés appartiennent au gouvernement du Brésil. C'est très dommageable pour la conservation de l'espèce. Ce sont des espèces extrêmement menacées", avait déclaré à l’AFP, Rodolphe Delord, le directeur du zoo.

Publicité
"Il est indispensable que nous retrouvions ces animaux extrêmement rapidement. Ils sont très difficiles à nourrir. Ce sont des singes qui doivent être détenus par des spécialistes. Nous espérons vraiment les retrouver et les récupérer rapidement", avait-il indiqué. Avant de conclure : "Je suis certain que les personnes qui ont dérobé ces singes vont revenir très vite à la raison et nous les rendre de façon à ce qu’ils puissent retourner chez nous où ils avaient un lieu de vie idéal".

Vidéo sur le même thème : Vol de 17 singes rarissimes: le directeur du zoo de Beauval s'exprime