Le voleur en série qui piégeait ses victimes à l’aide de sauce tomate a été arrêté ce vendredi. Retour sur son histoire et sa méthode pas banale. 

Déverser de la sauce tomate sur le perron de ses victimes afin de faire diversion et leur voler leur carte bancaire, ce n'est pas banal, mais c'est la méthode qu'a utilisée cet homme de 64 ans. L’individu a été interpellé vendredi et sera jugé ultérieurement. Ces vols ont été commis entre novembre 2014 et février 2015, la plupart dans la circonscription de Versailles. Son mode opératoire étonnant lui a permis de piéger 14 personnes, rapporte Le Figaro.

Le voleur "à la sauce tomate" commençait par repérer une personne âgée au supermarché. Il observait ensuite pendant qu'elle tapait son code de carte bancaire lorsqu’elle réglait ses achats à la caisse et la suivait jusqu’à son domicile. C’est là qu’il faisait tomber un pot de sauce tomate sur le seuil de la porte et demandait de l’aide à sa victime pour nettoyer. Il en profitait alors pour lui dérober sa carte bancaire.

"La sauce tomate, on n'avait jamais vu ça"

Au total, son astuce peu banale lui aurait permis de voler 17 000 euros, a signalé Ludovic Jacquinet, le commissaire de Versailles. Plusieurs victimes avaient identifié le suspect sur les images de la vidéosurveillance des banques. Les policiers de la sûreté urbaine et de la brigade anti criminalité de Versailles l’ont arrêté à Coignières dans les Yvelines, ce vendredi.

Publicité
Le voleur a confié qu’il avait "essayé sur les jeunes" mais que, sans surprise, "ça ne marchait pas", a rapporté le commissaire. "La sauce tomate, on n'avait jamais vu ça", a reconnu le commissaire de Versailles. "C'est exceptionnel", a-t-il ajouté.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :