De nouvelles recherches devraient être menées dans les semaines à venir dans le Var dans le but de retrouver la trace de Xavier Dupont de Ligonnès. Toujours introuvable depuis le 15 avril 2011, les enquêteurs vont explorer le site d’anciennes mines, dans l’espoir, peut-être, d’y trouver un corps.

Deux ans qu’il reste introuvable. Soupçonné d’avoir assassiné sa famille en avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès s’est évanoui dans la nature après avoir été aperçu une dernière fois le 15 avril 2011 à Rocquebrune-sur-Argens, sur le parking d’un hôtel Formule 1. Depuis, les recherches menées en France, mais aussi en Italie, n’ont pas permis de retrouver sa trace. Selon le quotidien Nice Matin, elles devraient reprendre dans le Var.

Vu partour, trouvé nulle partLe juge Robert Tchalian aurait en effet identifié les anciennes mines des Mayons, un site situé dans la réserve naturelle des Maures, comme une cachette possible. Son terrain très escarpé et ses galeries abandonnées pourraient constituer une cachette de choix, ces dernières ayant de plus déjà été utilisées pour dissimuler des corps durant une précédente affaire de tuerie. Malgré les nombreuses fouilles qui ont déjà permis de quadriller la région, les enquêteurs n’ont jamais réussi à mettre la main sur Xavier Dupont de Ligonnès. Vu partout mais trouvé nulle part, l’homme est-il toujours en cavale ? S’est-il suicidé comme tendrait désormais à le penser les forces de l’ordre ? C’est cette dernière hypothèse que les services de police voudraient une nouvelle fois vérifier.

Publicité
A la recherche d'un corpsCes nouvelles recherches devraient être menées dans les semaines à venir. Les enquêteurs de la PJ se sont déjà rendus sur les lieux ce mardi matin, rapporte Nice Matin, pour mener une première mission de repérage. L’enquête « varoise » s’orienterait donc plutôt vers la théorie du suicide du père de famille, avec la volonté que le corps ne puisse être retrouvé.     

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :