Soupçonné d’avoir tué son épouse et ses quatre enfants en 2011, le père de famille en cavale pourrait avoir passé la nuit de lundi au casino de Néris-les-Bains (Allier). 

Un fugitif au casino ? Selon les informations de La Montagne, un homme ressemblant à Xavier Dupont de Ligonnès a passé la soirée de lundi au casino de Néris-les-Bains (Allier). Pour rappel, celui qu’on surnomme "XDDL" est soupçonné d’avoir tué - puis enterré - son épouse et ses quatre enfants (âgés de 13 à 21 ans) le 3 avril 2011 à Nantes. Il est recherché depuis cinq ans.

A lire aussi - Affaire Dupont de Ligonnès : les folles théories

Capturée par la vidéosurveillance du casino

D’après les médias locaux, les gendarmes de Montluçon essayent d’identifier cette personne, en vain pour l’instant. "C'est une affaire très sensible, plusieurs unités de la gendarmerie travaillent sur ces vérifications", indique la gendarmerie à La Montagne.

Selon les informations d’Ouest-France, la silhouette de cet homme a été capturée par la vidéosurveillance du casino. En revanche, le signalement ne fait pas office d’un traitement exceptionnel. Aucun policier nantais n’a été envoyé sur place.

Selon une journaliste, il est vivant

Ce n’est pas la première fois que Xavier Dupont de Ligonnès aurait été aperçu. L’homme, âgé de 50 ans au moment de sa disparition, aurait été signalé le 15 avril 2011, au pied d’un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. 

Issu de la noblesse, "XDDL" a connu plusieurs échecs professionnels avant sa disparition. La journaliste Anne-Sophie Martin, auteur d’un livre (Le Disparu) sur cette affaire, avait révélé l’existence d’un email suicidaire envoyé par "XDDL" à deux amis. "Si ça tourne mal, je n’ai que deux solutions, me foutre en l’air avec ma voiture ou foutre le feu à la baraque quand tout le monde dort", aurait-il écrit.

Publicité
Toujours selon Anne-Sophie Martin, interrogée par Planet.fren septembre dernier, "XDDL" est forcément "vivant", mais ne se trouve pas en Europe "à cause du mandat Interpol dont il fait l’objet". "Plusieurs éléments me font penser qu’il a pu fuir en Argentine", estimait alors la journaliste.

Vidéo sur le même thème : 15 ans après sa mort, le meurtre de la petite Peggy en passe d‘être élucidé en Allemagne