Emporté par sa curiosité, un journaliste anglais qui couvrait ce dimanche le crash du vol MH17 en Ukraine a fouillé en direct la valise d’une victime. S’il s’est aussitôt repris, son geste a heurté de nombreux téléspectateurs.

©Capture d'écran Dailymotion

 

La chaîne britannique Sky News a diffusé ce dimanche, en direct, les images de son journaliste vedette Colin Brazier en train de fouiller les effets personnels de l’une des victimes du vol MH17. Réalisant la portée de son geste, le journaliste anglais a immédiatement stoppé son action. "Nous ne devrions peut-être pas faire vraiment ça, je suppose", a-t-il déclaré, réalisant certainement qu’il s’était laissé aller à une curiosité mal placée.

A lire aussi : Crash du vol MH17 : ces avions de lignes civils abattus ou non par erreur !

La chaîne britannique présente ses excuses

Sky News a ensuite publié un communiqué d’excuses : "aujourd'hui, sur le site de l'accident du vol MH17, Colin Brazier (...) a montré à l'antenne le contenu d'un des bagages d'une victime. Colin a immédiatement reconnu que c'était inapproprié et l'a dit à l'antenne. Autant Colin que Sky News se confondent en excuses pour toute offense causée".

Gênés devant cet étalage irrespectueux des biens des défunts, les internautes anglais n’ont pas lâché l’affaire aussi facilement et ont fait entendre leurs points de vue. 

Le tweet le plus assassin est certainement celui du journaliste radio Shelagh Fogarty : "Sky! Empêchez votre journaliste de fouiller dans les affaires sur le site du crash du MH17. 'Nous ne devrions peut-être pas faire ça'. Non, sans déconner?"

D’autres, comme l’a relevé L’Express, ont réagi avec plus d’ironie : "quand Sky News et Colin Brazier seront-ils interrogés par la police pour être intervenus sur une scène de crime?"

A lire aussi : Crash en Ukraine : qui étaient les passagers à bord du vol MH17 ?

Publicité
Le vol MH17 de la Malaysia Airlines s’est crashé jeudi dernier dans l’est ukrainien. Selon les premières hypothèses, l’avion qui transportait des civils aurait été abattu par un missile sol-air. Si l’origine du tir reste encore indéterminée, les rebelles prorusses sont montrés du doigt par les Américains.

> Vidéo sur le même thème : crash du MH17: un journaliste fouille dans la valise d'une victime et s'excuse