Alors que Virgin Megastore rencontre de grosses difficultés financières, un comité d’entreprise extraordinaire doit décider ce lundi si la société va déposer le bilan.

Une journée décisive. Le sort des quelque 1.000 salariés Virgin Megastore va se décider ce lundi. Un comité d’entreprise extraordinaire doit en effet se réunir pour discuter du projet de dépôt de bilan de ce distributeur  de produits culturels. En tout, 26 magasins sont concernés à travers la France. La direction de l’enseigne a indiqué que la réunion s’ouvrira à 9h30 et portera "sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l’entreprise". Après plusieurs années de difficultés financières, le groupe au logo rouge vif a annoncé fin décembre qu’il résiliait le bail de son emblématique magasin situé sur les Champs Elysées à Paris avant de s’annoncer en cessation de paiement vendredi dernier. L’entreprise ne parvient plus à faire face à la concurrence, notamment celle venant d’Internet.

Les syndicats déterminés"Vu l'état des comptes, on s'y attendait à moitié", a expliqué Loïc Delacourt, élu CFE-CGC au Comité d’entreprise. Mais si les syndicats n’ont pas semblés surpris par les récentes annonces faites par le groupe, l’intersyndicale (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et SUD) a toutefois assuré que tous les syndicats du groupes se montreront "combatifs". Elle a par ailleurs affirmé qu’ils n’avaient aucunement l’intention de "se laisser faire". Les représentants du personnel ont ainsi d'ores et déjà appelé à un rassemblement devant le magasin des Champs-Elysées deux jours après le Comité d'entreprise.

Publicité
Contrôlé depuis 2008 par la société d'investissements française Butler Capital Partners, le groupe qui est issu à l'origine de l'empire Virgin du milliardaire britannique Richard Branson a déjà enchaîné les fermetures de magasins. Ses effectifs ont en effet fondu de 200 salariés ces deux dernières années. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité