Le corps retrouvé dans des sacs poubelles à Villepinte (Seine-Saint-Denis) le 2 septembre dernier a récemment été identifié. Il s'agissait d'un jeune tunisien venu étudier en France.

Son corps, démembré, avait été découvert dans trois sacs poubelles posés au beau milieu d'une rue de Villepinte (Seine-Saint-Denis) située à deux pas de la gare RER du Vert-Galant mardi 2 septembre dernier. Le corps d'Afif Chebil a récemment été identifié par la police, a rapporté Le Parisien. Jeune tunisien, il était arrivé en France quelques jours auparavant dans le but poursuivre ses études à l'université Paris-Diderot.

En octobre, il aurait fêté ses vingt ans. Issu d'une fraterie de cinq enfants, Afif Chebil "avait passé un concours pour étudier en France", a livré son oncle contacté par l'AFP. Il était revenu dans l'Hexagone afin de "terminer son inscription à la fac et trouver un logement", a-t-il par ailleurs ajouté.

A lire aussi :Villepinte : un corps démembré retrouvé dans des sacs poubelles

Publicité
L'enquête se poursuitLe jeune homme, vu la dernière fois par sa famille grâce à Skype le 31 août sur les coups de minuit, est décrit par cette dernière comme ayant été un étudiant "instruit", "sage" et "pas particulièrement aventureux", a relaté le quotidien. Les proches n'expliquent pas ce crime d'une incroyable violence mais déclarent avoir une confiance totale en la justice française. Si l'enquête menée par la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne se poursuit, l'oncle a toutefois déclaré qu'il souhaiterait "que la procédure accélère un peu pour faire transporter le corps et l'enterrer en Tunisie" afin que la famille puisse faire son deuil.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :