Mercredi soir, Martin Weill présentait sur TMC l'émission "Trump : un an jour pour jour". Un reportage a suscité énormément de commentaires sur les réseaux sociaux, on vous explique pourquoi.

 

Martin Weill, star de l’émission "Quotidien" sur TMC, est allé au Etats-Unis à la rencontre des électeurs de Donald Trump, un an après son élection. Pour cette édition spéciale intitulée "Trump : un an jour pour jour", le reporter a notamment réalisé un reportage dans une ville bien particulière des Etats-Unis : Harrison, une ville de l’Arkansas.

Cette ville, est tout simplement considérée comme la plus raciste du pays où des supremacistes ainsi que des membres du Ku Klux Klan expriment leurs idéologies librement.

"Moi, je suis nazi"

Lorsque Martin Weill part à la rencontre de certains habitants, les échanges sont tout simplement hallucinants : "Je suis journaliste" indique le reporter ; "Moi, je suis nazi" réplique un des individus portant un symbole SS sur lui, expliquant que cela signifie la liberté. Ce dernier ajoute plus tard dans l’interview que "l’holocauste n’a jamais eu lieu" et que "les Américains se sont fait avoir lorsqu’ils ont décidé d’affronter l’Allemagne nazie en combattant avec leur propre race".

Des propos qui, en France, le condamnerait. Si aux Etats-Unis cela a l’air de ne choquer personne, en France, les téléspectateurs sont loin d'avoir été impassaibles.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité