En pleine polémique après avoir embrassé la poitrine d’une femme dans l'émission "Les 35 heures de Baba" vendredi, le chroniqueur a présenté ses excuses lundi.

La séquence a fait jaser jusqu'aux Etats-Unis et au Vietnam. Lors de l’émission Les 35 heures de Baba vendredi dernier, le chroniquer Jean-Michel Maire s'était emporté en embrassant une jeune femme sur la poitrine. Un geste très déplacé qui a choqué des milliers de téléspectateurs, ainsi que des associations féministes qui ont saisi le CSA.

A lire aussi - Qui est Soraya, la jeune femme embrassée sur la poitrine dans "TPMP" ?

"Que je puisse être un gros lourd je l'avoue aisément"

Comme attendu, Jean-Michel Maire a présenté ses excuses lundi soir, sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le journaliste, au bord des larmes, a regretté son geste devant… Soraya Riffi, la jeune femme en question, présente à l’émission de Cyril Hanouna.

"Je crois respecter les femmes autant que je peux. Que je puisse être un gros lourd je l'avoue aisément", a-t-il reconnu. "Parfois, je dépasse les bornes dans cette lourdeur et ça peut devenir un geste déplacé. Si ce geste a été déplacé, alors je m'en excuse une nouvelle fois. Je comprends très bien que des gens aient pu être choqués", a-t-il lâché.

Soraya confirme qu'elle ne portera pas plainte

En revanche, Jean-Michel Maire n’accepte pas le terme d’"agression sexuelle". "Ça m'a blessé, surtout la violence des mots (...) Le terme d'agression m'a énormément choqué", a insisté le Nancéien.

Publicité
De son côté, Soraya - qui avait interpreté Kim Kardashian dans Les 35 heures de Baba - a confirmé qu'elle ne porterait pas plainte. "J'ai trouvé le geste de Jean-Michel Maire un peu déplacé et pas très professionnel. Si je suis là aujourd'hui c'est parce que Jean-Michel Maire m'a quand même présenté des excuses que j'ai acceptées", a expliqué la bimbo de 21 ans. 
Publicité