Des associations féministes jugent que Jean-Michel Maire est allé trop loin dans son comportement avec le sosie de Kim Kardashian sur le plateau des "35 heures de Baba". Le CSA a été saisi.

En restant debout trop d’heures d’affilées, on peut parfois perdre les pédales. C’est ce qui est arrivé à Jean-Michel Maire sur le plateau de C8 dans Les 35 heures de Baba. Le chroniqueur, qui participait à l’émission de Cyril Hanouna, où l’objectif est de battre le record d’heures d’affilées passées en direct à l’antenne, est allé trop loin avec une demoiselle.

A lire aussi - L'animateur Cyril Hanouna encore visé par une plainte

"Vous êtes un goujat de première"

Alors qu’il avait remporté le concours d’un jeu, où le but était d’ouvrir le plus vite possible la serrure de la salle de bain imaginée de Kim Kardashian, Jean-Michel Maire a eu l’honneur de se retrouver à côté de la dame qui incarnait "KK". Visiblement tombée sous le charme de Soraya, qui refusait catégoriquement un bisou, Jean-Michel Maire a fini par craquer, et l’a embrassée sur… la poitrine.

"C'est déplacé... Franchement ça ne se fait pas du tout. Vous êtes un goujat de première", a alors réagit Cyril Hanouna. Le chroniqueur est finalement revenu s’excuser en lui faisant la bise, avant que le présentateur ne conclut : "Allez dégagez".

Le CSA a reçu 250 signalements

Cette scène, pour le moins gênante, n’a pas échappé à l’association Osez le féminisme, qui annonce avoir saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Comme l’explique Libération, le CSA a reçu pas moins de 250 signalements. Jean-Michel Maire est accusé d’agression sexuelle, qui correspond à l’article 222-22 du code pénal. "Constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise", indique l’article. "Embrasser une femme sur les seins par surprise, alors que cette femme a refusé à plusieurs reprises auparavant d’embrasser un homme, est une agression sexuelle. La retransmission en direct de l’agression ajoute à l’humiliation subie par cette jeune femme", constate l'association féministe.

Publicité
Jointe par Libération, la chaîne C8 n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Sur Twitter, les internautes ne défendent pas forcément la jeune femme. A leurs goûts, elle a tout fait pour séduire. 
Publicité