François Hollande a reçu mardi le Grand prix 2017 de l’humour politique. Pour fêter ça, il a (encore) fait une blague. 

Créé en 1988, le Grand prix de l’humour politique a cette année été décerné à François Hollande. Cet événement, présidé par le journaliste sportif Nelson Monfort, est représenté par un jury de journalistes et d’humoristes.

Et comme toutes les occasions sont bonnes pour faire des blagues, l'ex-chef de l'Etat n’a pas hésité une seule seconde à refaire une "hollanderie", comme l’appelle si bien le Press Club, pour quitter la scène. "Je prends conscience qu'un hommage m'est rendu, il était temps. Ce n'est pas forcément l'abondance des hommages qui justifie qu'on les néglige", a-t-il déclaré, en ajoutant : "Mon œuvre n'est pas achevée... au moins sur ce plan-là".

Ce prix lui a été également remis pour les nombreuses blagues faites depuis 2016 telles que : "Toutes les décisions que je prends, je les prends seul avec moi-même, dans un dialogue singulier" ou encore : "Aujourd'hui, je suis à deux doigts d'être aimé", indique Paris Match

Une revanche sur sa présidence

Lorsque François Hollande était à la tête du pays, il a souvent été moqué pour avoir utilisé l’humour dans toutes les situations,  un critique dont il s'est défendu, expliquant que "dans les moments les plus graves, dans les circonstances les plus douloureuses, il faut avoir une forme de maîtrise de soi, de contrôle, de sérénité, et l'humour en fait partie (...) L'humour fait partie de ce qui nous permet d'être à hauteur d'homme ou de femme, c'est-à-dire d'être capable de résister et de combattre l'adversité. Les fanatiques n'ont pas d'humour".

Publicité
Selon l’Obs, d’autres membres du gouvernement ont été récompensés malgré leur absence. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a été distingué pour avoir déclaré lors de la campagne présidentielle : "J’ai refusé d’être candidat car j’avais peur d’être au second tour". Brigitte Macron a également été primée pour avoir dit : "le seul défaut d’Emmanuel, c’est d’être plus jeune que moi".
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité