Il y a quelques jours, le clip tourné par un magazine anglais a quelque peu embarrassé la marque Louis Vuitton... La raison ? Les mannequins qui avaient défilé pour la marque lors de la Fashion Week de Paris ont joué les prostituées dans les rues de Paris. Vidéo.

Lors de la Fashion Week, le 6 mars dernier, Kate Moss, Cara Delevingne ou encore Giorgia May Jagger, ont défilé pour Louis Vuitton en nuisettes transparentes et en perruques brunes. Problème : quelques jours plus tard, le magazine anglais Love Magazine a demandé à ces mêmes mannequins de prendre le rôle de prostituées dans Paris pour réaliser un clip vidéo.

Une vidéo qui a dérangé la marque Louis Vuitton, qui a rapidement fait savoir qu'elle n'avait rien à voir avec le clip.

Dans la vidéo, Katie Grand, directrice artistique du magazine, a choisi de mettre en avant certaines mannequin du défilé Vuitton, avec la même perruques, et de les mettre sur les trottoirs parisiens. L'une d'elle semble attendre qu'un client arrive, sous son manteau de fourrure, qu'elle finit par laisser tomber et découvre son corps dénudé.

"La nudité des femmes est utilisée pour faire du buzz"Finalement, on rencontre d'autres "prostituées" qui errent dans les rues de la capitale... avant de se retrouver dans les coulisses du défilés Louis Vuitton, et sur la scène du show. Ni la marque ni la directrice artistique n'ont souhaité expliquer ce choix.

Publicité
Mais les Femen ne sont pas restées muettes : "Une fois de plus, la nudité des femmes est utilisée pour faire du buzz ou vendre des vêtements", s’énerve Inna Shevchenko, la porte-parole du mouvement. L'association Osez le féminisme a également réagi estimant que "c'est une vidéo dérangeante, car elle associe deux univers totalement différents : celui raffiné de la couture et celui beaucoup plus violent du marché sexuel".

Découvrez la vidéo :

 

Publicité