Ce vendredi matin, William Leymergie a présenté Télématin sur France 2 pour la dernière fois. Après plus de trente ans d’antenne, le journaliste a eu du mal à cacher à son émotion en faisant ses adieux.

Un moment d’émotion. Ce vendredi matin, William Leymergie a fait ses adieux à ses équipes et aux téléspectateurs après 32 années à la tête de l’émission Télématin sur France 2. Très ému, le journaliste a adressé un dernier mot à ses équipes ainsi qu’à ses téléspectateurs.

Pour la dernière émission de William Leymergie, ses équipes lui avaient préparé une surprise en enregistrant une reprise de la chanson "If you leave me now" du groupe Chicago. Très touché, le journaliste les a remerciés pour cet hommage et pour leur affection. "Ils ont du talent mais ça vous le saviez. C’est pour ça que vous continuerez à regarder cette émission. Ce qu’ils ne savent peut-être pas, eux, ce que je les aime et pour toujours", a-t-il confié avant d'évoquer son successeur, Laurent Bignolas, et son professionnalisme.

"Au fond, vous et moi, nous sommes des colocs, des colocs de la télé"

Pendant ce moment d’émotion, William Leymergie a surtout tenu à remercier ses téléspectateurs pour leur fidélité. "Entre vous et moi, ça fait presque quarante ans de vie commune, d’ici à Antenne 2 puis France 2, dont 32 de Télématin. Ce n’est pas rien. Cette longue liaison, je ne suis pas près de l’oublier et c’est grâce à vous. Au fond, vous et moi, nous sommes des colocs, des colocs de la télé. On se voit si tôt le matin, vous êtes souvent chez vous le matin et parfois on a un peu l’impression qu’on vit ensemble. Alors c’est vous dire à quel point vous allez me manquer", a-t-il déclaré à l’attention des téléspectateurs.

Publicité
Pendant ses derniers mots, William Leymergie a eu beaucoup de mal à retenir ses larmes. "A bientôt, sûrement et encore et toujours, merci d’avoir été là si souvent", a-t-il terminé, très ému, avant d’être chaleureusement applaudi par l'ensemble des membres de son équipe présents sur le plateau.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité