Dans un extrait d'"Une ambition intime", la nouvelle émission de "M6", la complicité entre l'animatrice et le candidat à la primaire des Républicains n'est pas passée inaperçue.

La Nouvelle Edition, sur C8, présentait lundi la future émission de M6, baptisée Une ambition intime et animée par Karine Le Marchand. Comme le suggère le titre, l'atmosphère semble confortable, avec canapé, vin et musique jazzy. Dans l'extrait proposé, la présentatrice interrogeait Nicolas Sarkozy. De but-en-blanc, elle lui a demandé : "Est-ce que je peux vous appeler Monsieur le Président ?". L'ex-chef de l'État a alors pris son air le plus charmeur avant de répondre : "Vous voulez m'appeler comment ?"

Sans se départir de sa désinvolture, Karine Le Marchand lui a expliqué que si elle l'appelait "Jean-Pierre", il risquait de ne pas comprendre. Et l'ex-président de s'amuser : "Peut-être que ce serait un regret pour vous, mais je ne veux pas m’immiscer dans votre vie privée…"

À lire aussi – Karine Le Marchand : pourquoi son émission politique fait-elle tant jaser ?

"J'en ai pas fait encore"

Le flirt a continué lorsque l'animatrice, riant aux éclats, a déclaré à son interlocuteur : "Ah non, des Jean-Pierre, j’en ai pas fait encore !" Nicolas Sarkozy n'a pas commenté, mais a gardé un petit sourire en coin qui en disait long. Alors comment préférait-elle l'appeler, finalement ? "Oh ben Nicolas…", a-t-elle lancé, très à l'aise, laissant à l'ancien président le dernier mot de ce petit flirt : "Ok Karine".

Publicité
Parmi les personnalités politiques les plus en vue du moment, Une ambition intime en a choisi sept, dont Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Bruno Le Maire. Karine Le Marchand ne souhaite pas faire une émission politique, avouant d'elle-même qu'elle ne "regarde pas les débats". Elle compte plutôt "amener les Français vers une politique qu’ils connaissent mal" en jouant sur l'émotion.
Publicité